Un peu de Strasbourg à Art Karlsruhe

© Frank Fischer / Radial

Du 16 au 19 février, la 14e édition d’art  KARLSRUHE verra plus de 200 galeristes, 1 600 plasticiens et 10 000 œuvres s’exposer dans un large espace de 35 000m2. Tour d’horizons des galeries et artistes strasbourgeois qui fouleront le sol du Messe Karlsruhe.

-> Radial Art Contemporain

Les artistes que Frédéric Croizier a choisi d’exposer :

« Je peux citer Jean-Daniel Salvat, un artiste français que je montre pour la première fois à Art Karlsruhe, après l’avoir présenté à Cologne l’an dernier. Ensuite, Frank Fischer, un peintre suisse résidant à Londres. Je suis le seul à promouvoir son travail en Allemagne. En sculpture, Ewerdt Hilgemann, un excellent artiste allemand qui vient du mouvement zéro. Il réalise des sculptures selon un processus exceptionnel. Je tiens vraiment à le défendre. Puis, Lars Strandh et Erik Oldenhof, respectivement suédois et hollandais, tous deux issus, come Hilgemann, du mouvement zéro. »

-> Les musées de la ville de Strasbourg

Comme chaque année, les musées de la ville de Strasbourg tiendront un stand pour présenter leurs travaux et réaffirmer leurs missions.

-> Anne-Sophie Tschiegg

 

Autant le dire tout-de-go, nous ne sommes pas objectifs puisque nous adorons Anne-Sophie (tellement que les éditions chicmedias – la maison d’édition qui publie le magazine Zut – ont sorti le livre Assez flirté, baissez culotte ! avec l’artiste !). Peintre depuis une trentaine d’années, elle travaille les associations de couleur comme on assemblerait un parfum. Du petit au grand format, du collage au dessin, les couleurs se répandent, se confondent, jusqu’à provoquer l’émotion première. Elle sera représentée par la galerie Valentien.

-> Éric Antoine

Photo publiée sur le Facebook de la galerie Laurence Esnol.

Photographe ex-strasbourgeois expatrié en pleine nature du Hohwald, Éric Antoine a quelques fois travaillé pour les magazines Zut et Novo que nous éditions. Encore une fois, nous ne sommes pas objectifs donc, mais ses images seules devraient toutefois vous convaincre de son talent. Il renoue notamment avec les techniques de la photographie du XIXe siècle et produit des ambrotypes à la puissance onirique, proche du romantisme noir. Paysages purs, femmes parfois nues, étoffes abandonnées, quand la puissance naît de situations du quotidien. Il expose a art KARLSRUHE au côté de la galerie Laurence Esnol.

-> Galerie Pascale Froessel

© Jean Remlinger

Trois artistes, trois styles, beaucoup de couleurs et un attachement profond aux fulgurances du geste pictural. Les œuvres de Bernard Buffet, Klaus Stöber et Jeam Remlinger (habitué des foires d’art contemporain) seront du voyage ! Et vous ?

art KARLSRUHE, du 16 au 19 février au Messe Karlsruhe

Le by Zut ! dans la catégorie CULTURE, Exposition

Ajouter un commentaire