Tu viens de Stras toi ? Arthur Ely

Suite de notre chronique sur ces personnalités originaires de Strasbourg. Cette semaine lumière sur Arthur Ely, auteur, compositeur et interprète.

C’est qui, lui ?
Apprenti rock-star de 22 ans, Arthur Ely allie chanson française, sons électro et hip-hop. Il a notamment électrisé la scène de La Cigale en première partie d’Eddy de Pretto et est lauréat du prix Musiques Machines, initié par Les InrockLab et les Galeries Lafayette. Auteur, compositeur et interprète, il affiche ses racines strasbourgeoises jusqu’au bout de sa guitare !

Son parcours strasbourgeois
« Je suis né et j’ai grandi à Strasbourg jusqu’à mes 18 ans, avant de rejoindre Paris pour des études en médiation culturelle. »

Sa révélation
« J’ai pratiqué le tennis durant toute ma jeunesse, mais une blessure à l’âge de 15 ans m’a forcé à rester à la maison. J’ai alors commencé à jouer de la guitare et à composer, avec le projet de devenir une rock-star ! »

Son héritage
« La culture du jazz manouche est assez développée en Alsace. Plus jeune, j’ai baigné dans cet univers grâce à la communauté de gitans sédentaires installée à la Meinau, dont certains ont partagé avec moi leur culture de la guitare. Notamment Mandino Reinhardt, père d’un ami d’enfance et figure du jazz manouche. J’étais un vrai gadjo ! »

Son signe d’appartenance
« En plus d’avoir des associés eux aussi originaires de Strasbourg, j’ai l’impression de devenir de plus en plus chauvin ! J’affiche assez facilement le signe 6.7 avec les doigts, même en concert, et parle de ma région dès que j’en ai l’occasion ! Ce besoin de revendiquer d’où tu viens est très présent dans la culture rap. »

Ses racines
Grand passionné d’Histoire, celle de la ville de Strasbourg m’intéresse tout particulièrement, de l’architecture de la ville aux tics de langage, souvent hérités d’une traduction littérale de l’alsacien et de l’allemand ! »

Ce qui lui reste ici ?
« Ma mère et ma soeur ! Je rentre entre 5 et 10 fois par an. Mais cette année j’ai plus d’actu à Strasbourg, je suis amené à revenir ! »

Sortie de son EP Standard en octobre 2018
Première partie de Thérapie Taxi, le 4 octobre à La Laiterie

Par Caroline Lévy

Le by Alexandre Zebdi dans la catégorie Chroniques, Clips, Concert, CULTURE, STRASBOURG

Ajouter un commentaire