Archives

» Cécile Becker

Le Local

Le by Cécile Becker dans la catégorie LORRAINE, Zut ! à table | Laisser un commentaire  

Ouvert en février 2017 dans le quartier Bon-Secours, Le Local ambitionne de faire découvrir des produits aux curieux tout en pratiquant une cuisine authentique, revue et corrigée. Quand le terroir se réinvente…

Le Bistrot d’Antoine

Le by Cécile Becker dans la catégorie STRASBOURG, Zut ! à table | Laisser un commentaire  

À contre-courant de la bistronomie et de la déferlante #healthy, on déguste au Bistrot d’Antoine une cuisine franche et généreuse. Antoine Kuster, le chef, retravaille des recettes et produits traditionnels en favorisant toujours la gourmandise et la convivialité. « On met du beurre dans la purée et on y va ! », affirme-t-il. Pourquoi se priver ?

Génération désenchantée ?

Le by Cécile Becker dans la catégorie Clips, CULTURE, Musique, Rencontre | Laisser un commentaire  

Dans le cadre d’un dossier paru dans le dernier numéro de Novo, consacré à trois générations de la chanson française (Yves Simon, Dominique A, Chaton), décryptage du “phénomène” Chaton à travers Possible, album sincère et audacieux, fidèle aux tribulations d’une nouvelle génération d’artistes qui n’hésite plus à chanter ses sentiments, névroses et défaites.

Réalité, virtuel(le)

Le by Cécile Becker dans la catégorie Art numérique, CULTURE, Exposition, Geek, Internet, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Aram Bartholl, dont les travaux ont été présentés au MoMA, à la Biennale de Venise ou au Palais de Tokyo, est invité à La Chaufferie (HEAR) à Strasbourg  du 6 avril au 6 mai, à l’occasion de l’exposition Is this you in the video? L’artiste y déploie de nouveaux dispositifs qui répondent à l’espace urbain/d’exposition dans lequel il se trouve. Héritier du Net.art, il questionne autant la digitalisation de l’art que la tangibilité des données.

Cacher pour mieux briser

Le by Cécile Becker dans la catégorie Cinéma, CULTURE | Laisser un commentaire  

Avec Jusqu’à la garde, Xavier Legrand signe un film poignant sur les violences conjugales. D’une discrétion – comme ces violences, toujours cachées – qui incarne justement sa force, ce long-métrage fidèle au réel jusque dans le travail du son, rappelle la puissance du médium cinéma.