Archives

» Emmanuel Abela

Le salon Joséphine Fait : le kalarippayat ou la conscience du corps

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie LIFESTYLE, Soin du corps, Sports, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Parmi les points forts de la nouvelle édition du salon Joséphine fait du yoga, Cécile Gordon, première femme occidentale à accéder aux enseignements du Maître indien Govinda Kutty Nair, nous gratifie de sa belle présence. Elle nous parle de sa pratique, ancêtre des arts martiaux : le kalarippayat.

Le salon Joséphine fait : un hymne à la joie !

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie Arts de la table, Gastronomie, Green, LIFESTYLE, Soin du corps, Sports, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Deuxième édition cet été pour le festival Joséphine fait du yoga au Pavillon Joséphine, à l’Orangerie, à Strasbourg : pas moins de 32 exposants sur 2 jours de salon autour du yoga, de la cuisine et du jardin.

Jazzy fever

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie CULTURE, Festival, Musique | 1 commentaire

Du 5 au 15 août, le festival Au Grès du Jazz fêtera ses 15 ans à la Petite Pierre, évidemment. Au cœur de cette programmation anniversaire, toutes les nuances du jazz : Avishai Cohen, le Nils Petter Molvaer trio, Archie Shepp ou le Jan Garbarek Group. Le + ? Zut et le festival s’associent pour vous faire gagner 12 places…

Frànçois and The Atlas Mountains, perpétuel voyage

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie BORDEAUX, CULTURE, Musique | Laisser un commentaire  

Frànçois and The Atlas Mountains reviennent avec un nouvel album intitulé Solide Mirage. Enregistré à Bruxelles, celui-ci sortira le 3 mars 2017 : énergique et envoutant !

Jérôme Mallien, Japonoporno

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie Cinéma, CULTURE, Illustration, Livres, Rencontre | Laisser un commentaire  

Au sein de la collection érotico-suggestive desseins éditée par chicmedias, La Nuit de Jérôme Mallien se distingue. Plutôt carrément porno et ostensiblement. Son auteur dédie sa « chronique sexuelle et émotionnelle », « exercice de mémoire » et « élégie cul » à Masuko, son amour japonais.