Entertain Me !

Ex-Crocodiles, ils se sont désormais transformés en marteaux-piqueurs de l’amour (traduction bancale de BangBangCockCock, donc) pour diffuser la bonne parole à l’aide de leur premier EP Thank You For Not Being a Dick!. Aujourd’hui en construction d’un album hybride entre pop, électro, zouk et new wave, la formation strasbourgeoise s’entiche d’un batteur et change régulièrement de forme histoire de triturer les sons. Du boom boom dans les cock cock en prévision pour ce premier concert-expérience en compagnie de Zombie Zombie le 1er mars dans le cadre de Club Icôn qui célèbrera le mystique (ça tombe bien). La classe.

ZUT-WEB_BangBangCockCock-Carry-On

Votre esthétique dénote une imagerie kitsch et cosmique, pourquoi ?
Adrien Moerlen : Ça découle du clip Carry On [pas encore sorti pour des raisons de post-productions hypnotiques, croisons les doigts pour que ce soit bientôt le cas, ndlr.] : on voulait filmer sur fond vert et incruster des images dégueulasses. David Bowie, Flight of the Conchords nous ont inspiré, mais il faut dire que la boutique Fiesta Republic y est pour beaucoup.

Logo, imagerie… BBCC serait-il une secte ?
A.M. : J’aime bien le côté secte, c’est assez fascinant. Les Raëliens, je trouve ça magique. Côté cosmos, j’imagine qu’on tient un truc…

Votre projet secret ?
A.M. : Que tout le monde se donne de l’amour.

Quel serait votre instrument fétiche ?
A.M. : Un orgue de l’espace, transparent, à la Jean-Michel Jarre, qui pourrait d’ailleurs être notre gourou. Si ce n’est pas lui alors Zangief [Street Fighter, ndlr]

L’époque que vous vénéreriez ?
A.M. : Les années 80, mais leur côté fun. Plus New Order que Joy Division

Comment faire de l’ombre à Sébastien Tellier, autre gourou célèbre ?
Thomas Lafont [le managraphe, contraction de manager et chorégraphe, ndlr] : Et ben, on fera pas l’Eurovision.

Autre secte : les hipsters. S’il y avait une bagarre entre vous, quelles armes utiliseriez-vous ?
T.L. : Un vibromasseur.
Stephan Nieser : La sincérité.

BangBangCockCock en concert le 1er mars dans le cadre de Club Icôn // Abysse idéal, lieu secret à Strasbourg. Plus d’informations sur le Facebook de l’événement.

Le Facebook de BBCC
Leur Soundcloud
Leur Bandcamp

En bonus, le teaser de leur nouvel album Modern Techniques of Meditation :

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG

Ajouter un commentaire