Brut de cuisine #2 : Com.o.resto

En partenariat avec Motion Agency, Zut ! vous propose un coup d’œil sur les cuisines des restaurants strasbourgeois qui font vibrer vos papilles. Un assaisonnement vidéo à notre dossier gastronomie 100% gourmand du Zut ! 14.  Deuxième épisode : les cuisines du fast food but good food Com.o.resto. Miamos.

Bonus : Les secrets du tartare de boeuf de Coutancie by Com’o’resto

Oui, on peut bien manger dans la rue. Chez Com’o’resto, Emmanuel Morin prépare un cordon bleu ou encore un parmentier de canard à emporter. Depuis peu, il livre même quelques bars, avec son super vélo, pour le plus grand bonheur des clients de la Mandragore, de l’Excalibur, du Chariot ou du Nelson.

Quels produits pour cette assiette de tartare ?
Pour la viande, je travaille avec Renaud Steinmetz de la boucherie Migrovia, l’un des seuls bouchers de la région à proposer du bœuf de Coutancie. Les légumes viennent du marché de la Krutenau. Je favorise essentiellement les produits locaux mais je ne suis pas un fou furieux des produits bio, je préfère une agriculture raisonnée.

Comment est préparé le tartare ?
Le bœuf de Coutancie est un élevage qui provient du Périgord. Les bœufs sont choyés, massés, mis dans des box individuels. Ils ont deux rations de bière par jour, c’est un rituel ! Mon tartare de bœuf est coupé au couteau, relevé au piment d’espelette et de gingembre frais et servi avec des frites fraîches.

Pourquoi le couper au couteau ?
Cela donne une certaine texture à la viande. Si on le coupe à la machine, on va avoir un effet broyé. L’idée, c’est aussi de travailler devant le client : je lui montre le morceau avant de le couper et il peut voir la couleur de la viande.

L’assaisonnement pour un tartare, indispensable ?
Très important, bien sûr ! C’est ce qui va donner du goût, de l’importance à la viande. J’évite le tabasco à cause du goût assez pharmaceutique. Le piment d’espelette va rehausser le goût mais ne va pas masquer l’arôme de la viande.

Com’o’resto
32, rue de Zurich
03 88 35 45 30
Ouvert du mardi au samedi de 18h30 à 22h
Livraison dans votre bar préféré en une bonne demi-heure

Retrouvez notre dossier consacré aux restaurants à viande juste ici.

Le by Zut ! dans la catégorie Gastronomie, LIFESTYLE

En réponse à Brut de cuisine #2 : Com.o.resto

  1. Pascal Boissière

    Grâce à vous, je viens de découvrir le « concept » Com’o’resto, autrement dit quelques savoureuses réalisations exécutées de main de maître par Emmanuel Morin.

    En un mot comme en mille, merci !

Ajouter un commentaire