Masque des émotions

ZUT-WEB_Cascadeur_Das-Kuma_Session

Pour vivre heureux, vivons cachés. Un leitmotiv qui semble faire de plus en plus d’émules, emmenés par les chefs de file de l’incognito : Daft Punk. Autour de ces artistes qui avancent masqués, une vraie fascination s’opère entraînée par de nombreux articles ou photos révélant, à tort ou à raison, leurs vrais visages : les voilà tombant le masque. Une volonté presque voyeuriste de casser le mystère pour rapprocher ses artistes d’une vie normale. La vraie question est : pourquoi préfèrent-ils le masque et l’anonymat ? Préserver leurs vies privées ? Faciliter l’identification du public ? Ou la personnification à outrance ?

Pour Cascadeur, artiste messin, ce serait plutôt pour cacher ses émotions et, en ce sens, laisser parler la musique : des sons planants et sentimentaux emmenés par un doux piano.

Filmé par l’équipe de Das Kuma pour une DSKM Session des plus intimes, il pousse un peu plus loin la place accordée à la musique en souhaitant préserver sa voix pour cette belle église St Maximim dans le cadre du festival Musiques hors format. Un morceau inédit, pour quelques frissons de fraîcheur.

Retrouvez notre rencontre avec Cascadeur en lisant l’Instant Flash qui lui est consacré dans le dernier numéro de Zut ! Lorraine, juste ici.

Voir aussi :

Notre GIF spécial Daft Punk x Get Lucky

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, LORRAINE, Musique

Ajouter un commentaire