Grand March & Friends

Hélène Braeuner et Fred Lichtenberger de Grand March © Stéphane Louis

Après un premier mini album intitulé Novels, entre inspirations folk et blues et envies de grands espaces, le duo Grand March accueille deux musiciens supplémentaires et creuse un peu plus son univers empreint de mélancolie.

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie Clips, CULTURE, Musique, Photographie, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Pop grande vitesse

La Lorraine compte parmi sa scène régionale un groupe de 4 garçons qui fait parler de lui et ne cesse de grimper depuis maintenant presque trois ans. Démos, sessions acoustiques, vidéos, un premier EP, et nombre de concerts allant de Bourges à la Rochelle en passant par Paris en première partie de Two Door Cinema Club, et récemment en tour support des Cranberries… Rencontre avec The Aerial juste avant leur départ pour les Bar en Trans à Rennes.

Vous venez de sortir un single A day like this, faisant suite à un premier EP sorti en début d’année, on a l’impression que votre musique s’est épurée. Vous avez votre son ? Un hybride electro pop 90’s teinté de phases hip-hop ?
Alexis :
Sur l’instant, on a voulu faire ça mais on peut difficilement prévoir la suite, c’est la dernière question qu’on se pose en fait. On ne s’est pas dit : « Il faut que ça sonne comme ci ou comme ça ». Ça dépend de l’instant aussi, du matériel qu’on a, de ce qu’on écoute, où on est, etc.
Nicolas : Après, oui le single est plus épuré que l’EP, c’est vrai, c’est un peu plus mature. On a commencé à tourner beaucoup plus, on s’est retrouvé à écouter notre musique dans des grandes salles, tu la ressens différemment et tu la recomposes différemment.

Lire la suite

Le by Zut alors dans la catégorie Clips, CULTURE, LORRAINE, Musique | Laisser un commentaire  

Electric Electric : le virage pop

 

Le groupe Electric Electric © Christophe Urbain

Ils étaient deux sur leur premier album Sad Cities Handclappers, ils sont désormais trois à livrer leurs énergies nucléaires sur le petit nouveau Discipline. Entre temps, les Strasbourgeois d’Electric Electric ont eu le temps de tourner un peu partout en Europe, de perpétuer la légende de concerts tapageurs et ravageurs et de répondre à nos questions…

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie Clips, CULTURE, LORRAINE, Musique, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Electric Guest : les bonus

Electric Guest à La Laiterie – © Eric Antoine

Alors que nous sommes en plein bouclage du prochain numéro, Zut ! vous propose un petit bonus en complèment de l’instant flash consacré à Electric Guest de passage à la Laiterie le 21 septembre dernier. Instant détente et humour.

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie Clips, CULTURE, Musique, Rencontre, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Scène de Bain devient grand grand grand !

La saison des festivals a pointé le bout de son nez…et son pommeau de douche ! Après avoir filmé Lilly Wood and The Prick, François & The Atlas Mountains ou encore La Féline aux  Francofolies de la Rochelle l’année dernière, la fine équipe strasbourgeoise de Scène de Bain donne l’assaut sur le festival de Dour munie de sa salle de bain clé en main…

En 2010, Mathieu Z’Graggen et Clément Protto donnent naissance à Scène de Bain, une webserie dédiée à des instants acoustiques tournés dans une salle de bain gentiment mise à disposition par des propriétaires ou locataires amateurs de musique. Leur ambition : démocratiser le chant sous la douche et profiter des sonorités uniques qu’offrent cette pièce d’eau. Entre concert intimiste et images décalées, Scène de bain n’a pas choisi son camp pour le bonheur des artistes et des internautes.

Depuis les premiers épisodes tournés à Strasbourg dans les salles de bain des copains, Clément et Mathieu ont tracé leur route. La deuxième saison marque une prise de position esthétique nette et une qualité de production digne des professionnels du genre. Remarqués par l’organisation des Francofolies de La Rochelle, ils sont alors invités à filmer quotidiennement les délires en forme de savon et de dentifrice des artistes programmés : Yael Naim ou Lilly Wood and The Prick, entre autres, sont passés par le bizutage de la baignoire.

 


 

110 000 visites, 5380 kilomètres parcourus, 50 vidéos, 3 saisons, une volonté qui les mène aujourd’hui au festival de Dour, du 12 au 15 juillet. Deux fois par jour, ils filmeront sur leur scène acoustique les artistes de passage. Et pour ceux qui ne pourront pas se déplacer à Dour, les vidéos seront montées sur place et mises en ligne sur le site, ou comment suivre le festival confortablement installés dans son transat.

 


Restés branchés !

Le site de Scène de Bain par ici
et le site du festival de Dour par .

 

Le by Zut ! dans la catégorie Clips, CULTURE, Musique | Laisser un commentaire