La nouvelle collection Kraemer : Black Bird

Avec la venue des fêtes se pose la question du choix de la tenue et bien évidemment de la coiffure afin d’être au top le jour J. Si l’inspiration vous manque, jetez un œil à la nouvelle collection Automne-Hiver de Kraemer Black Bird, en référence à la chanson acoustique de Paul McCartney de 1968 sur le White album des Beatles. L’alliance parfaite du chic et  de la simplicité séduira aussi bien les femmes que les hommes en quête de la coupe parfaite pour le réveillon. La dimension graphique des coiffures joue sur l’ambiguïté et renverse les codes établis : elle renforce les traits du visage pour mieux révéler la personnalité de chacun. La femme exprime sa masculinité en arborant des coupes courtes aussi audacieuses que sensuelles. Et l’homme affirme sa virilité tout en assumant sa propre fragilité.

Par Julie Baier

www.groupekraemer.com

ZUT_WEB_KRAEMER

Qu’elle soit féminine ou plus garçonne, la femme d’aujourd’hui se met en quête d’une séduction nouvelle :
elle mêle conviction, audace et glamour pour un équilibre parfait.

ZUT_WEB_KRAEMER2

Le temps est à l’audace : une coupe très graphique d’inspiration 80’s
et la mode s’engage sur son versant le plus contestataire. Bienvenue et salutaire !

Le by Zut alors dans la catégorie HAUT-RHIN, LORRAINE, Maquillage, MODE, Non classé, Photographie, STRASBOURG, TENDANCES | Laisser un commentaire  

Mulhouse vu par : le making-of !

Pour fêter la sortie du dernier numéro de ZUT ! Haut-Rhin, les pros de la vidéo Carbone Café (agence de communication audiovisuelle) ont eu l’idée de filmer les coulisses d’une rubrique phare de notre magazine : VU PAR ! Après Strasbourg et environ 200 clichés, Nancy, Metz, Colmar et Mulhouse accueillent des personnalités de leurs villes pour prendre la pose dans des lieux symboliques ou insolites. Habillées pour l’occasion, elles deviennent modèles le temps d’une prise de vue qui prendra forme sur papier glacé. Découvrez les coulisses de cette rubrique orchestrée par Caroline Lévy et immortalisée à l’argentique par Christophe Urbain, en plein cœur de Mulhouse ! Merci Carbone Café !

Le by Zut ! dans la catégorie Clips, CULTURE, HAUT-RHIN, Photographie, Prêt-à-porter, TENDANCES | Laisser un commentaire  

Ollaf, l’histoire du nain mulhousien

C’est la crise, même pour les jeux vidéos. En France on connaît bien sûr le géant Ubisoft avec des titres comme Rayman ou encore Just Dance mais peu de petits studios parviennent à sortir de l’ombre. Pourtant, certains créateurs freelance résistent à l’envahisseur. C’est le cas de François D’Orelli, 31 ans, jeune mulhousien passionné par le monde artistique et notamment l’illustration. Après avoir travaillé sur des projets de jeux vidéos peu fructueux, ce diplômé de l’école supérieure d’art de Mulhouse, a décidé de donner le jour à Ollaf. Ce courageux nain de jardin rouge devra livrer bataille à des hordes de monstres dans différents mondes afin de libérer Ollia, sa belle princesse. Avec ses faux airs de “Mario Bros” le jeux est très attrayant grâce à un « Game Play » riche et bien pensé…

Le petit plus ? Un graphisme soigné (école d’art oblige), un univers 2D coloré avec des personnages attachants et des monstres délirants. De nombreuses références en font un plaisir pour les gamers et une belle découverte pour tous.

Alors si vous êtes branché jeux vidéos (ou pas) et que vous rêvez d’incarner un nain de jardin, n’hésitez pas à aider François, en faisant des dons ici (http://fr.ulule.com/ollaf/) pour l’aider à finaliser ce beau projet.
Profil Facebook

Par Roxane Ajerage & Aurélie Amblard

Ollaf, le jeu vidéo alsacien

Ollaf, le jeu vidéo alsacien a besoin de votre soutien

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie Art numérique, CULTURE, Geek, HAUT-RHIN | Laisser un commentaire  

Matthieu Stahl, Love Maps 21

ZUT_WEB_MathieuStahl_EricAntoine

Matthieu Stahl © Eric Antoine

Le Musée des Beaux-Arts de Mulhouse accueille jusqu’au 24 mars, l’exposition Love Maps 21, qui dévoile le travail et la réflexion de Matthieu Stahl. L’artiste mulhousien, qui cumule les rôles de plasticien, musicien et président du Noumatrouff, expose ses œuvres d’influences Street Art, mixées par une énergie punk.

Matthieu Stahl nous présente une cartographie moderne des relations amoureuses actuelles, directement inspirées du Pays de Tendre de Madeleine de Scudéry, tiré de son roman Clélie, publié en 1656. Des relations qui seraient basées sur une égalité entre homme et femme.

Ses œuvres sont dévoilées sur des supports de toile, papier et carton, que Matthieu Stahl affectionne particulièrement.

L’exposition s’ouvre sur une représentation abstraite de la carte de Scudéry, pour ensuite nous conduire dans un univers urbain, teinté de rage, de fièvre, d’envie et de volupté.

On s’y promène comme dans une géographie, symbolisant les relations homme/femmes mais également les relations que l’artiste entretient avec sa peinture comme objet de désir et d’inspiration.

Au centre de l’exposition, comme au centre de la vie, se révèle un univers érotique, où l’artiste défend un droit au plaisir insoumis. La visite se termine par une représentation du parcours européen du plasticien,  allant de Londres à Berlin, en passant par Florence.

À l’occasion du vernissage de Love Maps 21, ce voyage à travers l’univers particulier, propre à l’artiste, a été apprécié par les nombreux visiteurs qui ont fait le déplacement. A noter l’apparition du chanteur Cali, qui était en concert le soir même à Mulhouse.

Par Roxane Ajerage et Aurélie Amblard

Lire le portrait de Matthieu Stahl dans Novo 23 (page 54)

L’exposition de Matthieu Stahl jusqu’au 24 mars au musée des Beaux-Arts, à Mulhouse
lovemaps21.tumblr.com

Le by Zut alors dans la catégorie CULTURE, Exposition, HAUT-RHIN | Laisser un commentaire