Make up your mind #2 : Dark icône

L’hiver n’est pas (encore fini), ce voile brumeux et quelque peu obscur continue de nous entourer. Pourquoi ne pas l’embrasser ? Finie l’image trash de la fille gothique, elle a aujourd’hui une allure classieuse, des cheveux propres (si, si!) et du caractère à revendre. Une chronique par notre e-maquilleuse Romina Moniaci.

ZUT-WEB_Chronique-maquillage_Gothique_punk_Leone-Julitte

ZUT-WEB_Chronique-maquillage_Gothique_veste_Leone-Julitte

Ce maquillage est destiné à celles qui ont toujours fantasmé les ambiances Burtoniennes sans jamais oser y succomber….
Les codes goth reviennent en force accompagnés de leurs amis crucifix, plate-forme shoes et regard noir.

Si vous voulez vous la jouer « Morticia » appliquez les conseils suivants.

ZUT-WEB_Chronique_make-up_Morticia

Le teint glacial
Rien de pire que d’avoir un teint bâclé avec un œil charbonneux. D’accord nous explorons notre côté sombre mais pas la peine de sombrer dans l’horreur. Mot d’ordre : soigner son teint (suivez ma chronique par ici, j’en parlerai dans un futur billet). Et pourquoi pas, essayer une nuance plus claire que votre carnation pour coller au thème ?

L’oeil mélancolique
Simple : un halo noir avec une touche de pourpre aux extrémités. Appliquez le noir sur la paupière mobiles en le dégradant tout autour de l’oeil. Attention de ne pas trop empiéter sur le coin interne de l’oeil, avec le noir, il vaut mieux y aller progressivement pour ne pas avoir un air abattu (on a dit « mélancolique », pas dépressif).

Le pourpre c’est la petite touche subtile qui fait la différence, placée au-dessus de la paupière mobile. L’important c’est de bien le fondre avec le noir. Crayon noir à l’intérieur de l’oeil et mascara seront l’apothéose de ce maquillage.

Les lèvres smoothy
Les lèvres doivent s’effacer au profit du regard et pour être en accord avec le teint, appliquez une touche de fond de teint sur vos lèvres.

Look romantisme blasé au rendez-vous,
Mystérieusement votre.

Par Romina Moniaci / Photo Leone Julitte

(Info Zut ! alors : Romi propose une offre St-Valentin valable jusqu’au 14/03 -> 20 euros pour un maquillage maison. Contactez la via Facebook.)

The KVB seront en concert le 16 février prochain à la galerie Stimultania à Strasbourg. Retrouvez toutes les infos sur Szenik.eu, c’est par ici.

Retrouvez toutes les chroniques de Romi, juste ici

Le by Zut alors dans la catégorie Maquillage, STRASBOURG, TENDANCES | 1 commentaire

DJ Premier, bienvenue à la légende !

ZUT_WEB_DJPremier

Le king du beat hip-hop à la sauce East Coast pose ses platines à la Laiterie de Strasbourg ce mardi 12 février. L’occasion de découvrir un des beatmakers les plus légendaires du rap made in US.

1987, Brooklyn. Après des études d’informatique, Chris Martin aka DJ Premier découvre le cœur de la culture hip-hop et la magie des boîtes à rythmes. Il y rencontre le MC Guru avec lequel il formera jusqu’en 2003 le célèbre groupe Gangstarr. Mêlant avec génie jazz et hip-hop, ils seront les pionniers du son East Coast dans les 90’s. Années après années, le duo enchaîne les tubes, signe la B.O. du film Mo’Better Blues : Jazz Thing de Spike Lee et marque les esprits avec leur hommage à Big L en 1999 : Full Clip.

Mais l’enfant de Houston sait aussi se la jouer perso et compose depuis toujours des instrus monumentaux pour les plus grands noms du rap. Mobb Deep, The Notorious B.I.G., Nas, Jay-Z, Kanye West, Mac Miller, ils sont nombreux à faire appel à la signature « Primo », synonyme de succès et reconnaissable entre toutes. Sa recette ? Des loops saccadés, des samples découpés de façon unique et de scratchs bien lourds. Simple mais efficace.

Consacré meilleur producteur de hip-hop de tous les temps par le magazine Rolling Stone, DJ Premier est une véritable pointure dans l’Histoire du rap. Il sera difficile de ne pas shaker notre booty sur ce son oldschool en cette froide nuit de février à Strasbourg. Pour réchauffer l’ambiance avant l’arrivée du mythe, la Laiterie fait confiance au Strasbourgeois DJ Swa, à Snowgoons (D) et Arsonists (US). See you there nigga !

Par Claire Tourdot

La Laiterie, 13 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg
03 88 237 237

Ce mardi 12 février
DJ Swa : 20h00-21h00
Freestyle (Arsonists, Snowgoons) : 21h00-21h30
DJ Premier : 21h30

Le by Zut alors dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Jean-Claude Brisseau, nu quelque part

Jean-Claude Brisseau, s’il sait filmer l’érotisme, parfois avec violence, revient avec un film vierge de toutes flammes, si ce n’est celles de l’émotion. Avec le très beau La fille de nulle part, on le retrouve, confronté à sa propre image, intimidé par tant d’attentions.

ZUT_JeanClaudeBrisseau_OlivierRoller

Jean-Claude Brisseau / Photo : Olivier Roller

C’est avec une certaine fierté que nous pouvons l’affirmer : nous avons assisté à une petite révolution au festival Entrevues de Belfort : celle de Jean-Claude Brisseau. Croisé en 2011, lorsque le festival lui consacrait une rétrospective, il revenait un an plus tard, pour présenter La fille de nulle part projeté en soirée de clôture. « Surpris » du Léopard D’Or du festival de Locarno, quelque chose avait changé.

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie Cinéma, CULTURE, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Stockhausen, les enfants et le psyché

De la musique contemporaine pour les enfants ? Absolument. Et à y réfléchir un peu plus, il est très probable qu’ils la comprennent bien mieux que leurs aînés. La raison peut être simple : en musique contemporaine, il est plus aisé de se laisser imprégner par les sons sans y apposer de limites : plus de règles, plus de clichés. Stockhausen raconté aux enfants, par l’ensemble Linea, c’est un voyage poétique dans l’univers du compositeur allemand Karlheinz Stockhausen et l’occasion de se pencher sur son influence sur la musique psychédélique : et oui !

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Grand March & Friends

Hélène Braeuner et Fred Lichtenberger de Grand March © Stéphane Louis

Après un premier mini album intitulé Novels, entre inspirations folk et blues et envies de grands espaces, le duo Grand March accueille deux musiciens supplémentaires et creuse un peu plus son univers empreint de mélancolie.

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie Clips, CULTURE, Musique, Photographie, STRASBOURG | Laisser un commentaire