Rock’n’lol

Fumer Tue © French Riton

Fumer Tue © French Riton

Fumer Tue se moque de nous, Fumer Tue n’est pas sérieux, Fumer Tue fume, tousse et fait tout à l’envers. Fumer Tue, c’est un duo : Nathalie Grosse (attachée de presse) et Romain Muller (Posterboy Machine) augmenté de la basse de Nelly Grandjean, qui a choisi de faire un pied de nez à la culture rock indé en sortant des morceaux en deux semaines, enregistrés à la va-vite, à base de paroles pas trop compréhensibles et de « son de merde » (ce sont eux qui le disent). Fumer Tue est une vengeance, mais une vengeance qui tourne bien : avec du rock, du lol, de la danse et de l’amour.

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Coup de Trafalgar

Chambre 303, signée Marie Meier

Chambre 303, signée Marie Meier © Paola Guigou

Arrêtez tout ! Fermez tous les onglets de vos Internets et n’en ouvrez qu’un seul : celui-là, votez et votez Graffalgar. Oui. Car dans le cadre du concours CommerceDesignStrasbourg 2014 organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie, nous, magazine Zut !, avons été choisis comme mentors officiels de l’hôtel Graffalgar à Strasbourg. Ce qui veut donc dire concrètement que nous nous battrons corps et âme pour que l’équipe de Vincent Faller remporte le Coup de Cœur du Public. On compte donc sur vous, public, , oui . (Si vous votez, vous pouvez même gagner un aller-retour Strasbourg/New York).

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, Hôtel, Illustration, LIFESTYLE, Photographie, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

John Doe, les grands espaces du punk américain !

John Doe, une figure de légende de l'Ouest américain

John Doe, une figure de légende de l’Ouest américain

Les punk aficionados se souviennent qu’au début des années 80, dans l’ombre des B-52’s et des stars new yorkaises, un groupe de San Francisco tentait de faire son trou. Peut-être arrivait-il après bien d’autres, y compris ses voisins Cramps, mais rapidement l’information circulait sur son potentiel sonique. Son nom ? X ! Son leader ? John Doe (autrement dit le pseudo le plus anonyme qui soit. Il avait quand même la particularité de voir ses albums produits par Ray Manzarek des Doors, et délivrait un rock énergique qui allait ouvrir la voie aux grands groupes américains de la décennie à venir, Violent Femmes et R.E.M. notamment.

Au milieu des années 80, John Doe se sépare cependant de sa femme, par ailleurs chanteuse du groupe, et forme l’un des premiers combos qui mêlent punk et country rock. En historien du rock, il affirme lui-même que, quelle que soit sa forme, l’explosion rock aboutit immanquablement à une résurgence de la country : c’était le cas à la fin des années 60 avec des groupes comme les Byrds à l’époque de Gram Parsons ; on a pu le constater par la suite, ça a été le cas de Jeffrey Lee Pierce du Gun Club ou à l’époque de l’émergence de Palace Brothers ou de Uncle Tupelo, des groupes qui se sont formés sur les cendres à peine refroidies du grunge. La constante reste à prouver cependant, mais peut-être nous expliquera-t-il lui-même cette tendance lors du set qu’il donnera le mercredi 14 mai, en marge de sa tournée européenne avec Nick Lowe, dans le cadre intimiste de l’église St Pierre-le-Vieux, à Strasbourg. À n’en pas douter, celui qui a servi d’inspiration à une figure comme Mark Lanegan, nous livrera sa part d’Amérique avec un état d’esprit que ne renierait pas le grand Johnny Cash lui-même. Aussi précieuse qu’inattendue, la présence de John Doe à Strasbourg constituera en soi un instant d’exception.

John Doe en concert le mercredi 14 mai à 20h, en l’église St Pierre-le-Vieux, à Strasbourg

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Mr Oizo et Eric Judor : le ping-pong

Wrong Cops, le nouveau film de Quentin Dupieux aka Mr Oizo, sorte de spin-off de Wrong, est à l’affiche dans deux semaines. Un film déjanté autour d’une bande de flics malsains, ripoux et répugnants où chaque membre est dépeint par ses obsessions et petits secrets. Dans le rôle de Rough : Eric Judor, le seul acteur français de la troupe qui brille par sa naïveté se transformant en humour corrosif. A l’occasion de l’avant-première du film le 7 février dernier aux cinémas Star, nous avons rencontré le duo : une discussion détendue, et surtout très drôle. Morceaux choisis d’une rencontre à retrouver dans la prochaine édition de Zut ! Strasbourg, avec beaucoup de rires entre parenthèses.

ZUT-WEB_Eric-Judor_Wrong-Cops_Quentin-Dupieux

L’agent Rough (Eric Judor) travaille sur une composition électronique. Surprise : c’est Stunt, le hit de Mr Oizo aka Quentin Dupieux, le réalisateur du film.

Lire la suite

Le by Cécile Becker dans la catégorie Cinéma, CULTURE, Musique, Rencontre, STRASBOURG | Laisser un commentaire  

Kuma release party : Ursa Major !

Ce week-end la Laiterie accueille un gros événement électro placé sous le signe de l’ours : la Kuma release party ! L’occasion de fêter la naissance d’un nouveau label à Strasbourg…

ZUT_WEB_ours_kuma
Lire la suite

Le by Zut alors dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG | Laisser un commentaire