Je peux le garder pour Charlotte votre magazine ?

C’est l’histoire d’une photo, prise avec un Connan pas si barbare accompagné de la sylphide et douce Charlotte, avant leur concert strasbourgeois en mai et immortalisée dans le dernier numéro de ZUT! – qui doit bien évidemment encore trôner sur votre table basse, pris en sandwich entre le dernier IDEAT et Grazia VOGUE, the September Issue oblige ! – La magie Gainsbourg-Mockasin opère vite, notre rédacteur en chef préféré a joliment livré sa rencontre et Christophe Urbain a su capturer en un cliché le duo détonnant.

Mais voilà, trois mois plus tard, c’est à mon tour de rencontrer Monsieur Charlotte, qui après la tendance “fils de” me fait plonger dans le si facile et à la fois si évident “époux de”. Yvan Attal est venu présenter sa prochaine comédie Do Not Disturb prochainement à l’affiche, avec un François Cluzet particulièrement docile et loin d’être intouchable  – il est tard je fais ce que je peux en boutade -. Tous deux s’amusent au feuilletage express de ZUT!  Ah, il est si fier Yvan. Il a certainement pour la millième fois entre les mains et sur papier glacé celle qu’il porte magistralement à l’écran et qui vient de lui donner une petite Joe. Mais l’admiration reste intacte, malgré la taquinerie de circonstance : « Il sortait de chez le coiffeur Connan, vue sa tenue ? »

Mais l’apothéose, le Graal ultime, la consécration pleinement assumée demeurent dans cette question pourtant anodine du réalisateur :

« Dîtes, je peux garder le magazine pour Charlotte ? Ça lui fera plaisir ! »

Nous, si on peut faire plaisir…

Do Not Disturb, sortie le 3 octobre 2012

Rencontre avec François Cluzet à retrouver dans la rubrique Instant Flash, dans le prochain numéro de ZUT!

 

Le by Caroline Lévy dans la catégorie Cinéma, CULTURE, Musique, Rencontre, STRASBOURG

Ajouter un commentaire