Prendre des couleurs

Le showroom Farrow & Ball à Strasbourg © Hugues François

Le 31 mai, Zut et la marque so british Farrow & Ball invitent 15 lecteurs du magazine à la prochaine Colour Talk qui se déroulera au showroom strasbourgeois. Nous avons rencontré Sandrine Marchal, responsable de la boutique et Bérénice Wroza, consultante couleur, pour Farrow & Ball. 

Plus de 300, c’est le nombre de couleurs créées depuis la naissance de la marque Farrow & Ball en 1946. La palette du nuancier reste quant à elle cantonnée à un nombre de 132 couleurs afin de ne pas « noyer le client dans une complexité de teintes ». Reste qu’il est parfois difficile pour le commun des mortels d’y voir clair : vouloir réactualiser sa décoration sans vraiment savoir quelles sont les couleurs qui se marient, comment elles se révèlent à la lumière, comment les matcher au mobilier, quelles sont les tendances actuelles ou les erreurs à ne pas commettre…
Afin de vous donner un avant-goût de ce qui vous attend durant les Colour Talks, nous nous sommes rendus au showroom strasbourgeois de la marque. 
Sandrine Marchal, responsable de la boutique de Strasbourg, et Bérénice Wroza, consultante couleur chez Farrow & Ball, nous parlent de ces moments privilégiés, pouvant donner lieu à des rendez-vous personnalisés et privilégiés, chez soi.

La marque Farrow & Ball dispose d’une large palette de couleurs, quelles sont les tendances de ce printemps ?
B.W. : Les couleurs Farrow & Ball 2017 sont All White, Hay, Radicchio et Studio Green. All White c’est notre blanc pur, éclatant. Un blanc entièrement constitué de dioxyde de titane. Hay, c’est un jaune un peu rétro avec une petite pointe de vert. Rétro, tout comme le Studio green qui est un vert un peu sombre et qui trouve bien sa place dans une décoration moderne. Et Radicchio est un rouge plus vif un peu “framboise écrasée” avec des notes bleutées pour un côté un peu plus sensuel dans la décoration.

Nous avons souvent tendance à privilégier des murs de couleurs sobres dans notre intérieur. Quelle importance peut avoir l’habillement d’un mur ?
B.W. : Mettre de la couleur ne signifie pas forcément qu’elle soit soutenue. Même le choix d’un blanc est important. On peut apporter une couleur pour un côté purement décoratif ou plus simplement pour mettre en valeur l’espace. Il est certain que le blanc a tendance à ouvrir l’espace et à réfléchir davantage la lumière mais il peut aussi rendre une pièce plus évaporée. Lorsque l’on place des teintes plus visibles sur les murs, on perçoit ainsi mieux les contours d’une pièce, on peut créer de la profondeur… Le but est que les gens se sentent bien chez eux, ne pas respecter leurs goûts et leurs envies c’est faire fausse route. Il faut s’adapter au contexte et aux détails : les plinthes, le plafond, les portes… J’essaie donc de les conseiller au maximum en fonction de leurs goûts et aussi des tendances, pour un résultat moderne et actuel.
S.M. : Après, il y a des contraintes techniques qui entrent en compte, par exemple l’orientation de la pièce. Si elle est au nord, les couleurs ressortiront de façon plus froide que si elle est au sud. Si vous souhaitez rétrécir un espace ou l’agrandir, on va le traiter différemment. De même, si vous avez un long couloir et que vous souhaitez en modifier la perception, on va le traiter avec une couleur foncée sur le fond qui donnera une impression de rétrécissement.

Bérénice Wroza et Sandrine Marchal dans la boutique Farrow & Ball de Strasbourg © Hugues François

Le showroom de la marque Farrow & Ball à Strasbourg lance les Colour Talks. En quoi consistent exactement ces rendez-vous ?
Sandrine Marchal : Un Colour Talk, c’est un moment où on convie les curieux – et les lecteurs de Zut ! ce 31 mai – à échanger avec un expert couleur qui se déplace, qui va expliquer l’historique de la marque et parler de la technique en se basant sur les couleurs et leurs associations. La consultation couleur, quant à elle, se fait à domicile et c’est donc Bérénice Wroza qui s’en charge.
Bérénice Wroza : Les Colour Talks sont des événements ponctuels, alors que la consultation couleur c’est un service disponible au quotidien et personnalisé, que l’on peut demander à n’importe quel moment. 

Berenice Wroza, vous êtes donc consultante couleur, en quoi consiste votre métier ?
B.W. : Il y a un aspect psychologique dans la consultation couleur. En échangeant et discutant avec le client, on perçoit ce dont il a envie et il est important de regarder autour de soi, ce que l’on trouve dans l’appartement ou la maison pour exploiter ce style. Comme une brèche dans laquelle on s’engouffre en constatant un choix de matériau par exemple. Ce service a donc toute son utilité : lorsque l’on conseille les clients dans le magasin, on ne peut pas se projeter dans l’intérieur du client.

Quelles options proposez-vous à la suite de vos visites ?
B.W. : La consultation sur place engage uniquement des conseils oraux et, à la suite de la visite, j’établis un compte-rendu avec les couleurs choisies, la finition que je juge pertinente (mat, mat lavable…), une estimation de la quantité basée sur un plan fourni par le client. C’est un récapitulatif pièce par pièce, un peu comme une liste de courses avec laquelle le client peut commander directement en magasin ou par téléphone. La livraison est offerte avec la consultation, et il y a également un bon d’achat de 60 euros offert.

Berenice Wroza, j’ai vu que vous aviez un Pinterest, j’ai sélectionné trois images de votre tableau Farrow & Ball, pourriez-vous les commenter ?

B.W. :
1 : On a un bleu foncé qui recouvre les murs et le plafond, c’est peut-être Hague Blue. L’idée ici, en recouvrant le plafond, c’est de créer un vrai cocon, une atmosphère cosy et enveloppante. La couleur sombre permet cette impression-là. Le fait de « flouter » en englobant le plafond, permet de limiter les contrastes de couleurs et justement, d’insister sur les contrastes entre l’ancien et le moderne.

2 : Ce vert est peut-être Breakfast Room Green. On est vraiment dans cette tendance “nature”. Je vois aussi que les plinthes ont étés recouvertes de la même couleur que le mur, ce qui se fait beaucoup en ce moment.

3 : On retrouve ici deux nuance de gris. La première, la plus clair, est Skimming Stonequi est un blanc un peu cassé aux nuances de gris, et l’autre c’est surement Worsted. Là, l’idée c’était d’utiliser une couleur principale, qui est le gris clair et d’ajouter ensuite un gris plus foncé pour créer des espaces délimités. Le mur gris du fond donne du relief à la pièce et permet de ne pas trop l’allonger.

Farrow & Ball
1, rue de la Nuée Bleue
Strasbourg

Consultation couleur à domicile avec Bérénice Wroza
Réservez par téléphone au +33 (0)390 20 08 40 : 200€ de l’heure (comprenant un bon cadeau de 60€ à valoir sur vos achats de peintures et papier peint Farrow & Ball)

Par Léa Lemmel

_________________________

L’invitation Zut x Farrow & Ball : une Colour Talk offerte !

15 lectrices et lecteurs de Zut sont invité.e.s à la Colour Talk du 31 mai. Vous êtes intéressé.e.s ? Envoyez-nous un mail d’amour à contact[@]chicmedias.com (sans les crochets, ils sont là pour faire peur aux robots de l’Internet) pour vous inscrire !

Le by Zut alors dans la catégorie Déco, Design, LIFESTYLE, STRASBOURG

Ajouter un commentaire