Le cirque Cults

Le groupe Cults dans sa loge à la Laiterie ©Christophe Urbain

Ils étaient nos chouchous de l’été : nous ont fait frénétiquement danser, mais aussi doucement nous aimer… Le duo Cults revient dans la froideur de l’hiver, avec un nouveau clip tout feu tout flamme. Entre amour et violence, le clip de You Know What I Mean transmet l’énergie viscérale d’un des morceaux phares du premier album de Brian Oblivion et Madeline Follin. Une énergie que Zut ! avait eu la chance d’apprécier en rencontrant le duo et leurs musiciens lors de leur passage à la Laiterie le 2 novembre dernier.

Le duo Cults vient de sortir son nouveau clip sur fond de cirque, d’amour et de compresses de gaze. You Know What I Mean (Tu vois ce que je veux dire, en français donc pour les non-bilingues) en images, c’est l’histoire de deux amoureux employés par un cirque, Brian Oblivion et Madeline Follin eux-mêmes, qui voient leur passion entravée parce ce qui semble être le père de la jeune fille. Pas très sympa, le vieux fou décide de faire du mal à Brian et fait en sorte que son numéro de feu le brûle au 3ème degré. Très fâchée, la jeune fille décide de s’enfuir avec son bien-aimé au visage très abîmé pour qu’ils puissent vivre leur amour librement. De belles images, de la sensibilité et un magnifique saut de l’ange.

La sortie de ce clip, c’est aussi l’occasion de revenir sur une rencontre décontractée avec tous les membres du groupe lors de leur passage le 2 novembre à la Laiterie. Juste avant leur balance et pendant que le groupe strasbourgeois BangBangCockCock s’échauffait, nous sommes entrés dans cette loge baignée d’humour et de bienveillance. Le duo et ses musiciens, c’est sûr, ne font plus qu’un. Une complicité que l’on retrouvera sur scène quelques heures plus tard, dans un live très frais, énergétique, saupoudré de quelques accidents de chant.

Liés comme les cinq doigts de la main, les membres du groupe se balancent vanne sur vanne.

Madeline, d’où vous vient cette voix si fraîche ?
Madeline : Je ne sais pas du tout. Tout ce que je sais c’est que je passe mon temps à chanter et qu’on s’amuse beaucoup. Mais vraiment, quand je dis que je chante tout le temps, c’est tout le temps, dans le van, le matin dès le réveil, avant d’entrer sur scène…
Les musiciens : Elle est fatigante. Vraiment.

Aujourd’hui des musiciens vous accompagnent en live, comme ça se passe ?
M. : On les déteste… (rires)
Brian : Non ils sont vraiment super. Mais c’est très difficile parce que Mark est nihiliste, il ne croit en rien et déteste tout. C’est vraiment très dur de le gérer (rires). Heureusement c’est un très bon batteur.
Gabriel est un musicien inspiré, il passe son temps à dire Magic et Nathan passe son temps à dormir, environ 18 heures par jour.
Nathan : Et ce n’est vraiment pas assez…

Qu’est-ce que vous écoutez tous ensemble ?
M. : Timber Timbre, Smith Western, Girls et Dirty Beaches. Et les musiciens sont complètement restés bloqués sur Salem, ils sont un peu bizarres ces mecs… (rires)

Portrait à retrouver dans le ZUT ! 12 – page 60, où les Cults nous parlent de pop et de BangBangCockCock.

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, Musique, Rencontre

Ajouter un commentaire