Code : MM

© Mariane Maric

L’artiste mulhousienne Marianne Maric peut sembler insaisissable. Omniprésente sur la toile, ultra-productive et en mouvement constant, elle est surtout insatiable. Coup de projecteur sur une œuvre ouverte présentée à la Filature à Mulhouse.

Il suffit de se promener sur les réseaux sociaux pour situer l’état d’avancée, étape par étape, d’un travail que Marianne Maric mène depuis plus d’une dizaine d’années aussi bien à Mulhouse qu’à Paris, Sarajevo ou Belgrade. L’extrême cohérence naît de la fréquence. L’addiction aussi.

© Mariane Maric

Derrière la spontanéité des images de cette Mulhousienne, on trouve un regard nourri à ce qui fait l’essence même de l’art : figuration, féminité et corps. Depuis son nu magistral très inspiré par Jean-Jacques Henner, elle n’a de cesse de se rapprocher de la chair, avec une pointe d’amusement – comme si celle-ci devenait objet de convoitise de manière obsessionnelle –, mais surtout avec la volonté de l’éprouver dans ses contours les plus flous. Ainsi, elle nous raconte son Histoire de l’Art à elle qui partirait du classicisme XIXe jusqu’aux avant-garde dans les domaine du pop, du punk et de la mode. Marianne Maric est une artiste d’aujourd’hui : brillante jusque dans sa posture faussement désinvolte, exigeante dans ses opérations de déconstruction d’un monde dont elle a vite compris qu’il finira par nous échapper. Derrière la chair éprouvée de certains de ses plans rapprochés – un dos, un torse, une jambe ou une fesse –, derrière la nudité amusée, l’on trouve une étrange réflexion sur la question même de l’humanité : ses fulgurances, ses doutes, sa vanité. En cela, les photographies hautement désirantes de Marianne Maric nous sont essentielles.

© Mariane Maric

FILLES DE L’EST, exposition du 21 novembre au 22 décembre
La Filature à Mulhouse

 

Par Emmanuel Abela –  Photos : images tirées de la série Rose Sarajevo/Danube

Le by Alexandre Zebdi dans la catégorie CULTURE, D'ailleurs, Exposition, HAUT-RHIN, Numérique, People, Photographie

Ajouter un commentaire