Frànçois and The Atlas Mountains, perpétuel voyage

François Marry de François and The Atlas Mountains, portrait réalisé à Strasbourg par Pascal Bastien

Frànçois and The Atlas Mountains reviennent avec un nouvel album intitulé Solide Mirage. Enregistré à Bruxelles, celui-ci sortira le 3 mars 2017 : énergique et envoutant !

Après le formidable album Piano Ombre, Frànçois and The Atlas Mountains reviennent avec un tout nouvel album 3 ans après, toujours signé sur le label Domino. Cet album, Solide Mirage est basé, comme leurs précédents albums, sur des sonorités orientales et africaines qui nous transportent et nous enivrent.

Les instruments comme la guitare, la batterie, les percussions, le saxophone et tant d’autres jouent donc un rôle primordial car ils lient les morceaux entre eux, certains calmes, reposants, d’autres plus énergiques voire même agressifs et rock comme Bête Morcelée. Un titre qui rappelle le style de Noir Désir, l’autre fameux groupe français bordelais, qui a surement fortement inspiré François Marry pour ce titre. Comme un retour aux sources.

À travers cet album, François a voulu transmettre la chaleur et l’envie de danser d’une part par les notes d’Afrique qui reviennent très souvent former une onde autour du chant et d’autre part par sa voix plus chaleureuse et plus calme que dans ses précédents albums. Ainsi, ce nouvel album montre bien la diversité des morceaux et la quête constante de nouveauté cultivée par ce compositeur très ouvert.

Cet album est pour François une sorte de retour en arrière sur sa vie et les éléments passés qui lui ont permis de se construire, tout en portant un regard sur la période sombre qu’il a vécue en 2015. Le titre Solide Mirage nous amène à penser à une illusion tenace. Ou à un bateau qui chavire mais qui, malgré ses difficultés, ne coule pas.

Par Emma Receveur
Photo : Pascal Bastien

Frànçois and The Atlas Mountains, Solide Mirage, Domino
Sortie : le 3 mars 2017

Le groupe François and The Atlas Mountains au grand complet à Strasbourg en 2015

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie BORDEAUX, CULTURE, Musique

Ajouter un commentaire