Un printemps japonais

Ceci est une mise en bouche avant votre prochaine escapade amoureuse au Japon début avril. Quoi, vous n’avez pas prévu de vous envoler admirer la floraison des cerisiers ? De lever la main, paume vers le ciel, pour recueillir ce symbole de beauté et de fragilité de l’existence ? Heureusement qu’il y a les copains de Zut ! pour vous capturer un avant-goût de Sakura et vous mettre le saké à la bouche !

Un regard trendy sur le pays du Soleil-Levant ? Non, deux, c’est mieux ! Celui de Hugues François (alias Brokism), D.A et photographe (LE super graphiste de Zut !) et de Laurence Bentz – sa blonde amie – une pretty illustratrice, tous deux travaillant dans leur cosy appartement campé face à la Cathédrale de Strasbourg. Clair, gai et primesautier, le trait de Laurence s’exporte désormais de Paris à Tokyo et celui de Hugues, graphique et photographique traque avec délicatesse toute la poésie et les paradoxes de cet archipel fascinant. Pour un bain total de culture japonaise, ils vous conseillent de réserver dans un ryôkan un appartement traditionnel mais à la seule condition qu’il soit équipé d’un sento pour un bain total de culture japonaise. Il y feront d’ailleurs un saut au mois d’avril et leur tumblr à quatre mains – commencé lors de leur premier voyage – est tellement frais qu’il va vous faire l’effet d’une bombe au thé matcha ! Une suggestion pour patienter jusqu’au départ ? S’offrir une photo de Hugues. Par exemple, celle de ce chien Akita pour (dé)brider les murs du salon.

www.bouche-a-bouche.tumblr.com
Laurence Bentz
Hugues François
www.virginie.fr/illustration/laurence-bentz/
www.ua-net.com/taiko/

Si le travail de Johanna Tagada était une douceur, ce serait certainement un mochi. Tout rond, tout doux et délicatement sucré. Cette jeune artiste interdisciplinaire originaire d’Alsace vit aujourd’hui à Londres avec son bel amoureux d’origine indienne, l’artiste peintre Jatinder Singh Durhailay. Un couple boho détonnant ! Johanna nourrit elle aussi une vénérable passion pour le Japon et… le thé (surtout celui aux orties pour entretenir sa peau de bébé). Toujours une tasse à la main, son cérémonial de travail est à son image : gracieux, inspiré et lunaire, tout comme ses peintures, sculptures ou ses exquis recueils mêlant œuvres et photos… distribués du MAMCS ou au MOMA. Son printemps sera aussi complètement nippon et son planning bien chargé avec plusieurs expositions à venir. L’autre bonne nouvelle ? Pour ceux n’ayant pas encore trouvé comment dépenser leurs étrennes, une sélection de ses travaux est en vente (via ses liens internet) pour financer son voyage. Chic ! À nous ses graciles œuvres sur papier (à partir de 150 €) et pour les porte-monnaie XXL, à vous ses grandes pièces ou sculptures si délicieusement poétiques.

Blog : www.bonjourjohanna.com
Portfolio : portofolio.bonjourjohanna.com
Instagram : www.instagram.com/johannatagada/

© Johanna Tagada

 

Par Myriam Commot-Delon

Le by Zut alors dans la catégorie CULTURE, Gastronomie, Illustration, Photographie, Voyage

Ajouter un commentaire