Le bonheur se porte aussi

Laetitia Ivanez © Myriam Commot-Delon

Cette saison, Laetitia Ivanez met en stand-by sa marque Les Prairies de Paris pour signer, de ses lignes nettes et couleurs qui claquent, la première collection de mode féminine des Galeries Lafayette. Ça tombe bien, c’est les soldes !

« Je suis née en 68, la rue a toujours beaucoup compté pour moi. Je suis une fille normale et ma mode est normale. Je souhaite l’élégance pour tous. Une mode qui rassemble, une mode à laquelle on a accès et qui rend plus fort. La collection que j’ai créée pour les Galeries Lafayette est bienveillante. Je souhaite qu’elle soit le tube de l’été : avec elle on dansera pieds nus sur les tables, on rentrera le matin tôt, on s’endormira maquillée, on sautera dans des piscines toutes habillées. Les habits font parfois le bonheur… Les couleurs doivent faire monter le rose aux joues. »

Laetitia Ivanez livre pour les Galeries Lafayette un vestiaire qui lui ressemble, tout en l’adaptant à un plus grand public avec des prix abordables (de 13 à 270 €). Prendre les rênes de cette collection est un vrai challenge, que la créatrice relève avec brio.

Qui êtes-vous, Laetitia Ivanez ?

Marseillaise avant de devenir ultra-parisienne, son parcours débute au début des années 90, lorsqu’elle sillonne la France avec son père pour proposer aux boutiques branchées de l’époque des jupons en gaze aux teintes patinées artisanalement.La belle se rêvant comédienne, s’ensuit un passage chez Agnès B pour payer le cours Florent. Mais le décès de son père en 1995 en décidera autrement.
Elle reprend l’entreprise familiale et lance Les Prairies de Paris, une garde-robe pour femme (puis homme et enfant) aux volumes minimaux et aux silhouettes monobloc. Repérées par Barneys, ses premières pièces rejoignent les portants des créateurs émergents de l’enseigne new-yorkaise. La marque est lancée. Elle ouvrira ensuite plusieurs boutiques à Paris, dont l’espace galerie de la rue Debelleyme qui mettait en scène ses créations avec une réelle démarche artistique.

Collection printemps/été des Galeries Lafayette par Laetitia Ivanez

Démocratiser l’élégance

Le film de présentation de la collection, habité par l’esprit anticonformiste de Dim Dam Dom, l’émission culte des sixties, a été réalisé à Paris au siège du PCF par Alexandra Leroux et Damien de Medeiros avec la danseuse / chorégraphe, mannequin Leo Zurfluh. Chic et démocratique comme la collection Galeries Lafayette, dont la légitimité mode prend, avec cette première collection estivale, un virage décisif.

Quelques pièces de la collection

Veste Thing & Pantalon Taki Slim Fit

Manteau Town.

Trench Antonio.

Pull Many

Chemise Auguste

Sweat Macha

Galeries Lafayette
34, rue du 22 Novembre à Strasbourg
4, rue Winston Churchill à Metz

Le by Myriam Commot-Delon dans la catégorie LORRAINE, MODE, Prêt-à-porter, STRASBOURG, TENDANCES

Ajouter un commentaire