Le tourbillon de la vie

La galerie Fou du Roi a vingt ans. Une expo-anniversaire rassemble vingt objets qui racontent à la fois son parcours et une histoire subjective de deux décennies de design. Pour Zut, les Fous commentent leurs trois incontournables.

En 1997, Thierry Hodel, Régis Vogel et Edith Wildy, le trio terrible du design strasbourgeois, s’associaient à Vitra et ouvraient la galerie Fou du Roi et son bureau d’aménagement intérieur, pour y distribuer leurs propres créations ainsi qu’une sélection d’éditeurs triés sur le volet. Les années ont passé, foisonnantes, émouvantes (avec la disparition en 2011 de Thierry Hodel). Les clefs de leur succès ? Une passion pour le design, un œil inné pour identifier les « bonnes » pièces ou repérer les nouvelles tendances à infuser à la galerie pour en faire ce lieu inspirant qui continue de faire courir les fous de design de la région.

En 20 années de bons et loyaux services, une flopée d’objets marquants et emblématiques sont passés entre leurs mains. Edith Wildy, Régis Vogel et Emmanuel Winninger ont sélectionné une vingtaine de pièces parmi leurs best-sellers. Les vingt plus aimées de ces deux dernières décennies sont mises en scène dans un corner dédié et proposées pour l’occasion à des prix préférentiels. Certaines ont pris quelques rides mais rappellent de jolis souvenirs, d’autres sont tellement usées qu’on risque fort de les racheter, la plupart sont des icônes du design qui continuent de nous enchanter.

Trois objets incontournables, vus par les Fou du Roi :

1 | Le Rocking Armchair Rod Base (RAR) de Charles & Ray Eames, Vitra

« La Home Collection de Vitra n’est pas très ancienne. Vitra faisait beaucoup de rééditions et ce qui est devenu intéressant, c’est le mélange entre de la réédition de designers reconnus des années 50-60 et des éditions plus récentes. Ils ont créé Home, une collection plus tournée vers l’habitat, alors qu’ils avaient surtout une collection de bureaux. RAR est typiquement pour la maison, un fauteuil à bascule issu d’un fauteuil visiteur, d’un modèle qui n’était plus édité et était devenu introuvable en Europe. C’est un grand classique et en même temps c’est un fauteuil ludique, un objet isolé qui va avec tout. Ce qui est intéressant aussi, ce sont les campagnes de Home, où les pièces sont placées dans de vrais intérieurs, patchworks de meubles hérités, de meubles choisis. »

2 | Le Vase d’avril de Sigolène Prébois & Catherine Lévy, Tsé-Tsé & Associées

 

 

« Créée en 1991, il a vraiment marqué son époque et est considéré aujourd’hui un classique.. C’était le jeune design français : les Tsé-Tsé ont été précurseures d’un design ludique et poétique. Très inspirées d’artisanat, elles ont trouvé des pièces qui les intéressaient, par exemple les tubes à essais, puis les artisans pour fabriquer les anneaux en zinc du vase. Elles ont ainsi fait cohabiter artisanat et objets industriels et dans ce mélange ont créé des objets atypiques, tout sauf guindés, dans une démarche totalement anti-bourgeoise. Les Tsé-Tsé ont aussi inventé la guirlande cube en emballant des ampoules, et personne n’avait fait cela avant elles ! Elles ont d’ailleurs été mondialement copiées. Aujourd’hui encore, elles sont fidèles à leur démarche : faire d’un accident une règle, comme avec leur vaisselle en porcelaine aux formes aléatoires et imparfaites. »

3 | La lampe Vertigo de Constance Guisset pour Petite Friture

 

« Constance Guisset représente la nouvelle vague du design français. Elle a fait un objet qui utilise des techniques très nouvelles, la fibre de verre et les rubans de polyuréthane, pour créer une lampe cabane qui intimise l’espace en dessous. Vertigo a ce côté émouvant qui fait penser à un chapeau, à quelque chose qui bouge, qui est volatile. C’est osé aussi de faire une lampe aussi grande ! Tout le monde l’aime, même si tout le monde ne peut pas l’installer chez soi. Elle a d’ailleurs reçu de nombreux prix et est reconnue dans le métier. C’est vraiment une lampe qu’on adore. C’est tellement léger qu’on pourrait penser qu’on ne la voit pas, mais en créant ces espaces dessous, dessus et des ombres au plafond, elle crée un univers à elle toute seule. »

> Exposition jusqu’au 21 octobre
Fou du Roi, galerie & atelier
Du lundi au vendredi de 13h à 19h, le samedi de 10h à 19h
4, rue du Faisan
www.fouduroi.eu

Par Myriam Commot-Delon

Le by Alexandre Zebdi dans la catégorie Déco, Design, LIFESTYLE, STRASBOURG

Ajouter un commentaire