De bien beaux cauchemars

Memories & Nightmares

Lottie Davies, The Blue Room

D’une beauté tour à tour inquiétante ou terrifiante, les photographies de Lottie Davies restituent les souvenirs et cauchemars de ses proches. Une exposition frappante à La Chambre, à voir absolument ! 


Les souvenirs de notre petite enfance et nos cauchemars sont les éléments fondateurs et révélateurs de notre identité. C’est en s’appuyant sur cette conviction que la photographe anglaise Lottie Davies, philosophe de formation, a construit sa dernière série. Elle a demandé à ses amis de lui raconter ceux qui les avaient particulièrement marqués et a tenté de recréer, de manière forcément subjective, leurs images mentales. En résultent des photographies grand format à la mise en scène minutieuse, qui happent le spectateur et résonnent étrangement avec nos propres imaginaires. Dans les cartels qui accompagnent ces images sont consignés les propos de ceux à qui elles sont apparues, en rêve ou dans le brouillard du souvenir : ils tentent de les décrire et de les comprendre, et témoignent de peurs existentielles et universelles. Une exposition résolument inquiétante, qui provoque chez le visiteur de La Chambre un bien étrange frisson…
Avec sa série Memories and Nightmares, Lottie Davies (née en 1971) s’inscrit dans une tradition de mise en scène photographique : on pense évidemment à Jeff Wall et à ses héritiers, surtout à Gregory Crewdson. Egalement auteur de superbes photos de voyage, notamment dans le Grand nord, elle signe sans conteste ici, dans le registre de la photographie plasticienne, sa série la plus aboutie !

Memories & Nightmares, jusqu’au 11 mars à La Chambre à Strasbourg
Exposition dans le cadre du programme Sooo British ! 

Le by Sylvia Dubost dans la catégorie CULTURE, Exposition

Ajouter un commentaire