Rencontre avec Marina Hands

Marina Hands – ©Christophe Urbain

 

Marina Hands a remporté hier soir le Molière de la comédienne d’un spectacle de théâtre public, pour sa performance dans Actrice de Pascal Rambert, coproduite au TNS. Nous l’avions rencontré pendant les représentations.

Les mains de Marina Hands sont noueuses et puissantes. Elle les promène en mouvements lents lorsqu’elle parle. Parfois un éclat de rire sonore, communicatif, crée la surprise. Lorsqu’elle est dans son lit d’hôpital, dans Actrice, les muscles de ses avant-bras saillent dans la lumière. Marina Hands aurait voulu faire carrière dans l’équitation. Le sort en a décidé autrement. Le mot « essayé » accompagne un regret fugace patiné de résignation. Du sport à haut niveau, elle a appris l’endurance, l’obsession et l’importance de l’échec – qualités fortes au cinéma comme au théâtre.

Au théâtre, elle trouve une famille, grâce à Pascal Rambert et à Audrey Bonnet. « J’étais orpheline juste avant que Pascal ne m’emmène avec lui. J’avais décidé, après avoir rencontré Luc Bondy, de ne plus faire de choix frivoles. Je ne savais pas qui j’allais rencontrer. » Il y a eu ce désir mutuel. « Je les ai prévenus, je ne veux plus les quitter ! » [Rires] Du théâtre de Pascal Rambert, elle tire « du concret. […] Il nous choisit très précisément, puis il nous jette sur un terrain de jeu. C’est un acte de confiance. » Elle travaille en cherchant une vérité qui se reflète dans le public – le faisant tour à tour sortir avant la fin en claquant la porte ou applaudir debout et en larmes lorsque la pièce s’achève. « Quand j’étais sportive, j’étais parfois vulnérable. Aujourd’hui, l’endurance me rend plus forte. » Et le feu couve encore : Marina Hands écrit un documentaire sur la passion équestre, « ce lien complètement irrationnel entre l’animal et l’être humain ». Elle ne lâche rien.

Propos recueillis le 26 janvier au TNS, dans le cadre des représentations de Actrice, de Pascal Rambert

Par Marie Bohner – Photo : Christophe Urbain

Le by Alexandre Zebdi dans la catégorie CULTURE, People, Théâtre

Ajouter un commentaire