Music of tomorrow

ZUT-WEB_Festival-Musica_Poste-4

30 ans après sa création, en 1983, Musica continue l’expérience et le pari de la musique contemporaine. Ces trois décennies représentent trois mille œuvres différentes, dont un tiers de créations françaises et presque huit cents compositeurs. Aujourd’hui encore, le festival privilégie la diversité des esthétiques et des genres, du concert sous toutes ses formes aux spectacles mettant en scène les liens entre la musique et les autres arts. C’est bien là, la mission fondatrice de Musica : encourager et soutenir l’émulation artistique tout en permettant à un public élargi de se familiariser avec les nouvelles façons de penser et de faire la musique. C’est ainsi que l’édition 2013 donne une fois de plus la parole aux artistes innovants qui s’appuient sur de nouveaux modes compositionnels et sur les nouvelles technologies.

Se basant sur cette volonté, la programmation entraîne le spectateur vers des horizons variés, souvent inattendus et toujours empreints de virtuosité. La construction de l’événement s’est faite au travers de cinq axes majeurs qui seront les repères, les balises de l’expérience exploratoire que vivront les différents auditeurs de cette grande célébration des mélodies. Le parcours musical est ainsi classé sous divers thèmes tels que : Orchestres, Ensembles, Musique de chambre et récitals, Électroacoustique, Spectacles, etc. Chacun des ces chapitres intègre des auteurs aux productions éclectiques, à même de créer la surprise et l’engouement des tympans impatients.

Pierre Henry © Stéphane de Sakutin

Parmi les grands noms réunis pour l’occasion, sort du lot celui d’un monument de la musique concrète : Pierre Henry. Ce monsieur de 85 ans est tout simplement le pape de le musique électroacoustique, un véritable père fondateur révéré par les artistes de toutes confessions. De Maurice Béjart à Fatboy Slim, en passant par le générique de Futurama la série culte de Matt Groening, son influence est planétaire. A tel point que le maître des sons (et non des notes) aura droit à l’honneur d’une soirée entièrement consacrée à son univers le 26 septembre.

Un autre personnage illustre se voit convoqué à Musica, le temps d’une séance d’opéra filmé. En effet, génial créateur de Mickey Mouse, Walt Disney, se voit catapulter personnage central de l’opéra de Philippe Glass, The Perfect American. Dans cette adaptation du roman controversé de Peter Stephan, le célèbre faiseur de cartoons est décrit sous un jour peu flatteur : tout à la fois mégalo, misogyne et raciste. Une allégorie poétique de l’Amérique et de ses travers.

Walt-Disney

Walt Disney

A noter, une expérience inédite, celle de concilier événement public et session d’écoute individuelle. Les Concerts Sous Casques vont permettre aux volontaires de partager simultanément silence et musicalité dans un même espace, sous la supervision des compositeurs T. Balasse, D. Jisse et C. Zanési. Lors de quatre sessions réparties en deux dates, le trio distillera en live cette distorsion de la réalité sonore, élaborée à partir de narration feutrée et d’électronique mixée.

Quel que soit le soit le spectacle auquel vous déciderez d’assister, soyez sur que la qualité sera au rendez vous. Une qualité que les coordinateurs de Musica veulent dès à présent transmettre aux nouvelles générations. C’est pourquoi, des actions pédagogiques ont été programmées pour que les scolarisés de tous âges aient la possibilité de se familiariser avec cette musique d’un autre genre. Car c’est dans le terreau fertile de ce public juvénile que naîtrons les futurs grands intervenants de ce festival, qui ne cesse de questionner l’essence même de la musique.

Petit bonus régressif, un extrait de Fantasia, le long métrage musical de l’écurie Disney. Preuve que, même dans un « simple » dessin animé, la musique peut faire des merveilles…

Musica, festival de musiques contemporaines, du 20 septembre au 5 octobre 2013, programmation complète sur le site de Musica.
www.festivalmusica.org
Le blog de Musica

Par Julien Pleis

Le by Zut alors dans la catégorie CULTURE, Musique, STRASBOURG, Théâtre

Ajouter un commentaire