1 Coca Gaultier s’il vous plaît !

La célèbre multinationale américaine a choisi le frenchy Jean-Paul Gaultier pour le design de ses nouvelles bouteilles Coca-Cola Light. Lors du lancement au Trianon suivi par une foultitude de personnalités mondaines, une campagne publicitaire déjantée et des affiches ont été rendues publiques. Aux allures du clip I Love You So de Cassius, on y voit là tout l’art d’un JPG qui connaît bien la notion d’auto-dérision mêlée à sa folie naturelle. Cette bouteille destinée à la gent féminine membre du cercle très fermé des Coca-Cola Light Addict.

Les bouteilles s’appellent « Night & Day » et sont à l’image du séducteur créateur le plus adulé de ces dames. Représentation de la femme glam le jour et rock la nuit. L’une des bouteilles est habillée avec la pièce fétiche du designer, oui oui, la marinière encore et toujours… L’autre, entièrement en dentelles et résilles est une petite dédicace au soutien-gorge maintenant légendaire, autrefois porté par Madonna.
Une troisième bouteille devrait venir compléter la collection et portera le nom de « Tatoo ».

Yassine Khelfa M’Sabah

Le by Zut alors dans la catégorie Design, LIFESTYLE, TENDANCES | 3 commentaires

Just a clou of us

Collection Juste un clou de Cartier

Après le fabuleux voyage dans son Odyssée sibérien, Cartier enfonce le clou et remet au goût du jour le Nail Bracelet créé en 1971 par l’impétueux designer Aldo Cipullo. Créateur de génie, il avait déjà dégainé sa boîte à outils fine et attachante dans sa collection désormais culte Love,  avec ces menottes que l’on pouvait enchaîner à l’être aimé au moyen d’un tournevis en vermeil !

La réédition de la collection Nail, rebapstisée Juste un clou a totalement secoué la planète fashion lors de sa présentation la semaine dernière à New York. En attendant son arrivée en boutique, on fond pour cette quincaillerie épurée chiquissime transfigurée en bracelets et bagues à la ligne parfaite.

On ne se lasse pas de la vidéo sur fond de Just like Honey du groupe écossais Jesus and Mary Chain. Il fallait oser associer le clou à Jésus, mais décidemment la griffe de joaillerie ne manque pas d’humour (si c’est volontaire) !

Collection Juste un clou à découvrir dans les boutiques Cartier, d’ici quelques semaines.

Cartier Strasbourg- 12, rue de la Mésange – 03 88 20 80 00

Le by Caroline Lévy dans la catégorie Bijoux, TENDANCES | Commentaires fermés sur Just a clou of us

Un Belvédère

[portfolio_slideshow]
Du 19 avril au 31 mai se tiendra à la galerie Ritsch-Fisch l’exposition de trois artistes fraîchement diplômés de l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg, Camille Brès, Clio Marotel et Marius Pons de Vincent. Ils transformeront ce lieu apprécié des amateurs d’art en un Belvédère imaginaire qui permettra au public de s’élever pour mieux contempler leur travail au sortir de l’atelier.

Cet atelier, ils l’ont partagé ensemble sous la direction de Daniel Schlier, confrontant leur travail, se nourrissant les uns des autres tout en affirmant leur singularité. Leur peinture, sans chercher à tout prix le réalisme, représente avant tout la figure. Tous trois, notamment dans la technique, revendiquent un héritage classique, travaillant à l’huile et portant leur regard de jeunes artistes sur les maîtres anciens comme Vélasquez ou Goya. Mais leurs trajectoires se séparent, dans un souci de vraisemblance pour Marius, par les altérations pratiquées par Camille, ou par un hommage permanent à la peinture que l’on retrouve dans l’imagerie de Clio.

Exposition du 19 avril au 2 juin à la galerie Ritsch-Fisch, 6, rue des Charpentiers à Strasbourg.
Vernissage ce jeudi 19 avril à 18h

1. Camille Brès – Madrid
2. Clio Marotel – Id Bum
3. Marius Pons de Vincent – Entraînement 

Le by Zut ! dans la catégorie CULTURE, Exposition | Laisser un commentaire  

MIAM les livres MAMCS sur la Toile !

Le printemps, on l’attend toujours hein… Résultat, au lieu de gambader pieds nus à l’Orangerie, nous voilà cloîtrés à la maison avec notre bon vieux plaid, chocolat chaud à la main et pyjama en mohair. Il est beau le printemps. Et que faire alors que le gris ambiant menace de nous faire tomber le ciel sur la tête ? Regarder la télé ? A quoi ça sert ? Top Chef, c’est terminé non ? C’est l’autre déjà plein aux as et plein de cheveux qui a gagné. Ah oui, c’est vrai. Lire ? Oui mais pas n’importe quoi. Lire de beaux objets d’art que l’on peut trouver dans les musées par exemple. Ah non ! Pas question de se déplacer, affronter la pluie pour aller acheter un bouquin ! Zut alors… Flemmards, frileux, internautes, vous êtes sauvés. La librairie du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg vient de sortir un beau site où l’on peut naviguer entre ses collections Art Moderne, Art Contemporain, Illustration, Design ou encore Mode, commander et se faire livrer, sans sortir un doigt de pied du plaid. De quoi occuper ces dernières journées d’hiver et ses sorties au parc dans un futur -on l’espère- proche.

Librairie du MAMCS en ligne

MAMCS
1, place Jean Arp à Strasbourg

Le by Cécile Becker dans la catégorie CULTURE, Geek, Livres | Laisser un commentaire  

Dans les coulisses d’Orsay

En vingt-cinq ans et soixante quinze millions de visiteurs, le musée d’Orsay s’est imposé comme l’un des centres incontournables de la vie culturelle de notre pays, comme si celui-ci avait toujours existé, abritant sous son immense hall les peintres et sculpteurs du XIXème siècle.

À travers un documentaire de Bruno Ulmer, Arte Editions nous propose une étonnante visite avant sa réouverture, fin 2011, après deux ans de travaux.  Nous suivons Eric Ruf, sociétaire de la Comédie Française, dans les entrailles de ce géant d’acier. Des combles au sous-sol en passant par les collections, nous revisitons l’histoire de ce monument : Conseil d’Etat incendié pendant la Commune de Paris, devenu gare avant d’être squattée par l’Abbé Pierre pendant l’hiver 1954.  Menacée de destruction, Giscard l’inscrit aux monuments nationaux avant que le bâtiment soit destiné à accueillir notamment les œuvres du musée du Luxembourg, du Jeu de Paume, ou du Louvre.

Vingt-cinq ans après son inauguration par François Mitterrand, Bruno Ulmer, loin de se contenter d’un joli voyage dans le temps, nous propose un questionnement sur ce musée en perpétuelle évolution. Refonte de la galerie des Hauteurs qui accueille les impressionnistes, salles aux couleurs étonnantes et réappropriation de la Seine constituent les trois axes de ces récents changements que nous suivons tels des visiteurs privilégiés.

’Orsay, disponible en DVD
Un film de Bruno Ulmer
Coproduction : Ladybirds Films, Musée d’Orsay, ARTE France (France, 2011 – 1h24)

Le by Zut ! dans la catégorie CULTURE, Télévision | Laisser un commentaire