Clichés & chaud(e)s lapin(e)s

Dans la collection Pigalle, les Sex Marcel affichent la couleur.

Dans la collection Pigalle, les Sex Marcel affichent la couleur.

Encore un article sur une marque parisienne, oui mais non. Si Paris Nord nous dit quelque chose du vrai Paris, celui qui vaut le détour, porter cette toute nouvelle marque ce n’est pas parler typo et code couleur attablé au Flore avec toute la condescendance qui s’impose. S’afficher Paris Nord c’est boire des bières entre copains quelque part à Belleville en se racontant des blagues ou son dernier plan cul, tout cela en élevant l’auto-dérision en leitmotiv. Non, Paris Nord n’est pas réservée aux Parisiens. Paris Nord est designée pour les gens drôles qui « n’ont ni froid aux yeux, ni aux fesses ». Paris Nord, pour faire simple, c’est la vie, la vraie. Et surtout : c’est foutrement cool. Interview des « fauteurs de trouble » qui se cachent derrière ce grabuge : Mario et Nastassja.

ZUT !
: Paris Nord, qui es-tu ?
M+N. : Nous sommes deux à l’origine de Paris Nord : Mario & Nastassja. On s’est vite rendu compte qu’en plus d’être un couple on était un super binôme, très complémentaire. Du coup le désir d’avoir quelque chose à nous, qui nous ressemble, et qui nous permette de nous exprimer s’est concrétisé.

D’où vous est venue l’idée de lancer cette marque ?
Nos intérêts pour la mode, le street art, les bonnes idées et les bonnes blagues, ont fait que créer une marque de streat wear nous semblait assez logique, et naturellement on est venu à proclamer Paris Nord comme notre plateforme d’expression. Paris Nord, parce que de plus en plus, les jeunes parisiens se revendiquent d’être de Paris Nord. Parce que c’est l’anti Rive Gauche, parce que c’est là où le vrai Paris vit et sévit. Et c’est une source d’inspiration infatigable. Parce qu’on y vit et parce que cela nous ressemble : Paris Nord est brute, jeune, provocatrice, multiculturelle comme nous. On aimerait faire reconnaitre la culture du nord de Paris, parce qu’aujourd’hui, tout ou presque s’y passe. Actuellement l’esprit Rive Gauche c’est la nostalgie d’une époque : c’est chic, bourgeois, sérieux. Tout ce qu’on n’est pas. Outre les zones géographiques, c’est vraiment plus l’état d’esprit qui y règne, et les valeurs inculquées dans ses quartiers. On est fiers d’être de Paris Nord et nous ne sommes pas les seuls.

ZUT-WEB_Paris-Nord_Sweat-noir

Le nom de votre marque pourrait laisser penser que vos vêtements sont réservés à ceux qui vivent cette ville et ses clichés, un argument pour nous convaincre que vos collections ne sont pas réservés qu’aux Parisiens ?
Bien sûr, on joue sur la reconnaissance, l’appartenance de Paris Nord. Mais nos capsules Sex Marcel et Fuckin Tourist sont travaillées de manière à ce qu’elles parlent tout autant à un Japonais qu’à un Strasbourgeois du moment qu’ils se reconnaissent dans les phrases provoc inscrites sur les débardeurs Sex Marcel ou dans les images décalées et internationales des t-shirts Fuckin Tourist. Et puis Paris Nord, c’est aussi et surtout une gare, une portée d’entrée dans ce Paris dont on est fier…

Le propos de Paris Nord est de sortir des collections en lien avec les quartiers nord de Paris. Votre première collection se concentre sur Pigalle et Montmartre, deux quartiers populaires, est-ce important pour vous de rester proche des clichés et croyances populaires ?
Globalement tout Paris Nord est populaire (même si Montmartre n’est pas si populaire que ça.). Notre culture l’est aussi. On reste attaché aux stéréotypes des quartiers car ils ont une aura internationale d’autant plus qu’ils sont vrais. C’est grâce à ça qu’on arrivera à faire sourire et à faire réagir.

Une collection, deux séries Sex Marcel et Fuckin Tourist, quelques mots pour les présenter ?
Sex Marcel est une série de débardeurs où sont inscrits des messages érotiques, provocateurs ou poétiques qui parlent à des personnes qui n’ont pas froid aux yeux, et ni aux fesses. Fuckin Tourist est une capsule de teeshirts qui tourne en dérision le tourisme et joue sur la confusion entre des monuments et des villes avec une esthétique carte postale. C’est le tee shirt souvenir d’un mec en plein jet lag.

ZUT-WEB_Paris-Nord_Taj-Mahal_Fuckin-Tourist

La capsule Fuckin Tourist, signée Paris Nord.

Derrière ces vêtements, il y a beaucoup d’humour et d’auto-dérision, porter « Paris Nord », c’est affirmer quoi de soi ?
C’est affirmer qu’il ne faut surtout pas se prendre au sérieux avec ses fringues.

ZUT-WEB_Brode-pute_Bukkake

Les broderies décalées de Brode, Pute

Brode, Pute, les bijoux Félicie Aussi et bien d’autres… On a l’impression qu’affirmer quelque part un côté « vulgaire » est un atout. Sex Marcel s’inscrit dans cette mouvance, d’où vient cette tendance selon toi ?
On ne considère pas Sex Marcel comme vulgaire. Nous n’utilisons jamais « bite », « salope » ou « une tisane ou une bonne pipe ? », on essaye d’être tout aussi provocateur tout en gardant des mots plus beaux. Cela peut certes choquer, mais c’est aussi une réaction que l’on peut chercher, comme ces marques là j’imagine.

Alors, est-ce que la beaufitude est le nouveau cool ?
Ça a toujours été le cool de quelqu’un, non ? Le beauf d’hier est le cool d’aujourd’hui et vice et versa : la coupe mulet, la veste de jogging du club de foot de Joinville le Pont, le point de croix, le jean ultra taille haute…

Vous pouvez trouver des t-shirts Paris Nord à la boutique Colette, 213, rue Saint-Honoré à Paris mais aussi sur leur e-shop, et au Bouclard, 15 rue Charlot.

Suivre la marque Paris Nord sur Facebook et connaître ses points de vente all around the world
Le site de Paris Nord

Les contacter : bonjour@welcometoparisnord.com (cliquez sur les pointillés pour laisser apparaître l’adresse mail, ces petits points nous protègent des méchants spams)

Lire aussi :

Les bijoux de Félicie Aussi

Le by Cécile Becker dans la catégorie Prêt-à-porter, Shopping, TENDANCES

3 En réponse à Clichés & chaud(e)s lapin(e)s

  1. Cemil

    « Lèche moi la cuisse »
    J’adore! XD

  2. fred

    Super la hype vulgaire deja ringarde depuis 2005

    • Skeale

      Comme dire, Hype et ringarde ?

Ajouter un commentaire