Pâtisserie Gat’Ô

Gat’Ô, 55, avenue des Vosges à Strasbourg  : des pâtisseries gourmandes, sans lactose © Henri Vogt

Tartes au citron, macarons, moelleux au chocolat : à première vue la pâtisserie Gat’Ô, située avenue des Vosges à Strasbourg, ressemble à n’importe quelle autre pâtisserie. Ne vous fiez pas aux apparences, car les gâteaux et confiseries proposés sont tous garantis sans lactose. Un défi mais un délice pour les papilles !

Gat’Ô voit le jour en décembre dernier, née d’une énorme frustration. Sarah Abitan adore la pâtisserie française, pourtant elle souffre d’une intolérance au lactose. Un paradoxe qui va pousser la jeune cheffe à mettre son tablier. Avoir le goût juste et précis, la bonne texture, la bonne saveur et le bon visuel, c’est le challenge qu’elle se lance tous les matins en passant derrière les fourneaux. Dès lors, les clients, fidèles et mixtes (intolérants ou non), se pressent pour déguster ses merveilles gustatives mais aussi pour s’inscrire dans une démarche « healthy » : les produits sont moins caloriques et plus légers.

Les spécialités

On retrouve bien évidemment des classiques de la pâtisserie que la cheffe sait réinventer et revisiter, version Pimp my Paris-Brest. Sarah confectionne aussi des mélanges inédits ; le « Nana Môusse Cocô », le « Rôyal » et la tarte au citron sont les best-sellers de la boutique. « Ôbsession » est sa dernière création : un ultra moelleux au chocolat, avec un croustillant praliné, enrobé de chocolat noir, parsemé de cacahuètes et recouvert d’une ganache et mousse chocolat.

En coulisses

L’ingénieuse pâtissière est une ex-artiste peintre passée par une école de mode mais elle est avant tout une grande gourmande. Après un CAP en pâtisserie au lycée André Siegfried à Haguenau, elle intègre la prestigieuse école Lenôtre à Paris. L’idée d’offrir à tous une gamme de pâtisseries sans lactose ne la quitte pas et devient une surprise gustative pour ses professeurs.

La boutique et son ambiance épurée © Henri Vogt

Un challenge gourmand

Pendant plus de 7 ans, Sarah Abitan fait des essais dans son propre laboratoire pour acquérir une parfaite maîtrise des produits de substitution au lait. Lait d’amande et crème de soja n’ont alors plus de secret pour elle même si elle avoue que le plus dur fut de retrouver le goût des pâtisseries originelles. Son choix de matières premières est lui aussi méticuleux : le chocolat provient de la chocolaterie du Château à Krautwiller, qui est spécialisée dans le bio et le commerce équitable. 

Le lieu

C’est dans un cadre sobre et chic que la jeune pâtissière a décidé de s’installer pour créer et faire découvrir ses créations. Les pâtisseries sont mises en valeur dans une ambiance épurée, qui invite à la gourmandise. On ne peut en effet détourner le regard devant les baies vitrées qui offrent une vue plongeante sur des gâteaux, qui nous mettent l’eau à la bouche. Ô que c’est bon (et beau) !

Pâtisserie Gat’Ô
55, avenue des Vosges
03 90 41 73 78

Horaires d’ouverture
Lun > jeu | 8h-19h
Ven | 8h-17h
Dim | 8h-13h

Par Alice Herry
Photos : Henri Vogt

Le by Zut alors dans la catégorie Gastronomie, Gourmandises, LIFESTYLE, STRASBOURG, Zut ! à table

Ajouter un commentaire