Lire Zut ! 23

3 En réponse à Lire Zut ! 23

  1. Adrien BOSC

    Pour l’auteur

  2. Un admirateur

    Ô ! Femme des pages 112 et 113, cela fait des mois que je passe au Léopard en espérant croiser ton regard de braise bleue, celle des volcans sous-marins que les litres et les litres et les litres d’océan ne parviennent qu’à attiser par le flux et le reflux de ses vagues ! Et tout ce que j’y trouve, au Léopard, c’est des fringues vieilles, chères, moches qui puent le moisi. Alors, je t’en supplie, reparais. Ailleurs, tu peux aussi. Y a des cafés à Strasbourg qui sont chouettes, pas besoin d’aller à Bangalore ou en Tasmanie. Je n’ai pas l’argent pour te croiser dans un aéroport mais si tu prends le TER Elsass, je suis tout à fait libre de le prendre avec toi entre Wissembourg et Weyersheim – ce qui fait assez large, même si l’on ne compte pas Strasbourg, que je fréquente ô beaucoup. Ô, blonde souveraine, j’aimerais que notre rencontre aboutisse aux mêmes ébats que ceux narrés dans le dernier Jean Teulé, avec tous les mots vulgaires et compliqués. Ce serait bien.
    Je te donne mon numéro ; le 1. A bientôt.

  3. Un admirateur

    Rajoutez un E entre le N et le O si vous avez l’audace de me publier. Merci.
    Cordialement,

Ajouter un commentaire