Strasbourg vu par #12

Dominique Di Matteo

ELISABETH BISCARRAT

35 ans, masterchef 2011 / 15 novembre 2011

Où ? Cave historique des hospices de Strasbourg
« Ce lieu totalement inédit appartenant à l’Hôpital Civil est le trait d’union entre mon métier d’infirmière et mon amour pour le vin et la gastronomie. Lors de mon intégration au sein de ce service hospitalier et de la journée d’accueil obligatoire, j’avais succombé au charme de cette cave insolite. Un vrai coup de cœur ! »

Photo : Christophe Urbain

 

 

 

 

 

CHRISTIAN RUPPERT

60 ans, directeur de l’agence de communication Grafiti-Prospective / 9 novembre 2011

Où ? Les toits de Strasbourg
« Regarder sa ville, ou son métier, sous un autre angle est une manière de la redécouvrir. Vue depuis les toits, Strasbourg, et en particulier la cathédrale, devient captivante, inattendue et plurielle. »

Grafiti, agence de communication

Photo : Nathalie Savey

 

 

 

DANIEL DEPOUTOT

51 ans, artiste plasticien / 8 novembre 2011

Où ? Ateliers de la Coop
« Dernière zone urbaine vierge entre Strasbourg et Kehl, ce quartier constitue l’avenir de la ville, avec notamment la prochaine arrivée du tram. Ces espaces industriels dont la plupart sont en friche inspirent mes réalisations. J’y ai d’ailleurs installé mon atelier ! »

Photo : Christophe Urbain

 

 

 

 

 

 

 

 

DOMINIQUE DI MATTEO

46 ans, propriétaire de Cartier Strasbourg / 4 novembre 2011

Où ? Passerelle des Deux Rives
« Cet endroit suspendu symbolise l’union transfrontalière entre la France et l’Allemagne, comme message fort autour de l’Europe que nous continuons à construire chaque jour. J’y passe régulièrement et voit ces péniches, l’eau qui traverse ; tout cela me donne des envies d’évasion et de vacances ! »

Cartier

Photo : Christophe Urbain

 

 

 

 

ANNE-SOPHIE MOREAU

39 ans, directrice du magasin Hermès / 7 novembre 2011

Où ? Passerelle Ducrot
« Nous avons la chance de vivre dans une ville d’eau traversée par des ponts et des passerelles… Celle-ci est un lieu de transition et de passage entre ma vie professionnelle et personnelle. Avec les prémices de l’hiver, j’aime y voir suspendues des toiles d’araignée tout juste givrées ! »

Hermèsstrasbourg@hermes.com

Photo : Nathalie Savey

 

 

 

 

CATHERINE GANGLOFF

58 ans, artiste plasticienne et enseignante / 17 novembre 2011

Où ? Quartier de l’Observatoire
« J’ai vécu toute ma jeunesse rue de l’Observatoire. Avec son esprit « côté maison et côté jardin », elle est le théâtre de mes souvenirs. Le jardin botanique où je jouais enfant a été une source d’inspiration pour mes premiers dessins, ainsi que le Palais universitaire que j’ai fréquenté étudiante. Avec son équilibre architectural et naturel, ce quartier est un rectangle d’or ! »

Catherine Gangloff

Photo : Alexis Delon / Preview

 

 

HÉLÈNE BERNHARD

30 ans, responsable Trade marketing Adidas France / 19 novembre 2011

Où ? Place de Zurich
« C’est le centre névralgique de mon quotidien et de ma vie au cœur de la Krutenau, avec les succulents petits pains du Pain de mon Grand-père ou les sessions DVD du dimanche soir aux Petites Fugues. Pour combler les petits creux, j’aime les bagels de Bagelstein, les gyros de la Taverne grecque ou les tartares de Com o resto. Et pour mon moment de détente, je me laisse dorloter par les doigts de fée de mon esthéticienne au Havre de beauté. J’aime vraiment mon quartier ! »

Adidas

Photo : Alexis Delon / Preview

 

 

 

 

YANNICK KRAEMER

50 ans, coiffeur / 22 novembre 2011

Où ? Passerelle du Faux Rempart
« Je suis très sensible au symbole du passage que représente une passerelle. Elle laisse le temps passer comme l’eau, sans interruption ni obstacle. Avec tous mes déplacements dans des mégalopoles, j’apprécie d’autant plus mes retours à Strasbourg, où je retrouve mes racines dans une ville à dimension humaine. »

Yannick Kraemer, coiffure et beauté

Photo : Nathalie Savey

 

 

 

 

 

VALERIE POMBART

42 ans, gérante de Revenge Hom et créatrice / 15 novembre 2011

Où ? La cour des Orfèvres
« 100% citadine, je vis et travaille dans la vieille ville. Typique des cours secrètes du vieux Strasbourg, cet endroit me fait penser aux traboules du vieux Lyon, où il faut oser pousser la porte… Elles ont toutes un charme différent qui me donne le sentiment d’être ailleurs. Une sorte de cottage romantique en pleine ville ! »

Photo : Nathalie Savey

 

 

 

 

 

PIERRE BARDET

Directeur général des Vitrines de Strasbourg / 21 novembre 2011

Où ? Le manège de Noël
« Situé place de la Cathédrale pendant la période de Noël, ce manège me rappelle mon enfance. Avec sa structure à l’ancienne, il raconte une histoire et traverse les générations avec émotion. En amoureux de l’œuvre de Saint-Exupéry, j’affectionne tout particulièrement sur ce manège l’avion inspiré du Petit Prince ! »

Photo : Christophe Urbain

Ajouter un commentaire