Urban Styles Strasbourg #7

LÉA

20 ANS, ÉTUDIANTE EN ARTS APPLIQUÉS

Léa ose mixer la couleur avec des pièces néo-classiques : top en dentelle, motif plumetis et collier de perles, pour un style décalé qu’elle agrémente d’accessoires vintage. On adhère.

LE TITRE QUI DEFINIT TON STYLE ?
Moi je joue de Brigitte Bardot

TON FASHION FAUX PAS ?
Mes cheveux à l’époque ! J’avais une coupe improbable pleine de frisottis, hideux !

LA DERNIÈRE FOIS QUE TU AS DIS ZUT ?
Ce matin sous une douche glacée, parce que je n’ai plus de gaz chez moi…

 

THIBAULT

24 ANS, ÉTUDIANT AUX ARTS DÉCO

Associer le bleu marine au noir, c’est le pari réussi de Thibault qui ose la red touch pour ses mocassins Topman. Clin d’oeil aux lunettes bicolores de Chanel !

LE TITRE QUI DEFINIT TON STYLE ?
Danse yrself clean de LCD Soundsystem

TON FASHION FAUX PAS ?
Je ne crois pas au fashion faux-pas universel, au contraire. On peut tout oser !

LA DERNIÈRE FOIS QUE TU AS DIS ZUT ?
La dernière fois que j’ai voulu m’acheter un T-shirt et qu’il allait mieux à une copine…

 

SAMY

18 ANS, ÉTUDIANT EN MODE

Un « totalookaki » associé à des accessoires blingo-vintage, un sac baluchon chiné et des godillots façon Dr. Martens Cos : on dit « oui Samy ! »

LE TITRE QUI DEFINIT TON STYLE ?
Amsterdam de Peter Bjorn and John

TON FASHION FAUX PAS ?
J’ai eu ma période Fluokids, j’avoue !

LA DERNIÈRE FOIS QUE TU AS DIS ZUT ?
à l’instant ! J’ai acheté ces chaussures il y a une heure, et je viens seulement de m’apercevoir que je marche avec la boule de papier à l’intérieur…

 

 

 

zut12_urbanstyles_celesteAGATA

22 ANS, VISUAL MERCHANDISER

On aime l’esprit oversize de la veste Cos portée sur une robe-pull graphique. Agata a assorti son headband à son vernis framboise, on adore !

LE TITRE QUI DEFINIT TON STYLE ?
Good Fortune de PJ Harvey

LA DERNIÈRE FOIS QUE TU AS DIS ZUT ?
Ce matin, quand j’ai renversé le lait par terre au p’tit déj. J’en avais partout !

TON FASHION FAUX PAS ?
C’est plus une question d’humeur chez moi. D’un jour à l’autre, le même jean peut devenir une faute de goût, c’est ce que j’appelle le « bad ass day » !

Ajouter un commentaire