Z-U-TAPE FÉVRIER 2013

Nouveautés compulsives ou nuggets intemporelles, ou comment aborder les trop rares rayons de soleil du mois de février. Au programme, Ducktails, The Durutti Column, The Strokes, Adam Green & Binki Shapiro, Matthew E. White, Roland Kirk, Jacco Gardner, Robyn Hitchcock etc.

ZUT_WEB_Z-U-Tape_Fevrier2013_Adam-GreenBinkiShapiro

Ducktails, The Flower Lane
Hello Matt Mondanile, te voilà de retour avec un bien bel album (ton cinquième déjà) ! L’une des très belles surprises pop de ce début d’année…

The Durutti Column, Never Known
Sans doute l’un des secrets les mieux gardés de la pop 80’s anglais. Dans l’ombre de Joy Division, une merveille signée Vini Reilly : fébrile, presque maladif, envoûtant… (source cachée de Ducktails, oui oui oui !)

The Strokes, One Way Trigger
Les critiques ont beau se moquer : Julian Casablancas reste au sommet, même quand il cherche à atteindre l’Everest vocal dans les aigus. Un single qui annonce sans doute un grand album le 26 mars prochain.

Adam Green & Binki Shapiro, Here I Am
Adam Green a beau se montrer désagréable en interview, le bougre est un merveilleux songwriter. Le duo qu’il forme avec Binki Shapiro confine au sublime…

Little Joy, The Next Time Around
Les premiers pas de Binki Shapiro en 2007 avec Fabrizio Moretti des Strokes. Un disque sans doute injustement oublié, à redécouvrir sans plus tarder.

Rahsaan Roland Kirk, A Laugh for Rory
L’immense Roland Kirk en 1968 avec un extrait de son chef d’œuvre The Inflated Tear : avec le très souriant A Laugh for Rory, ça pulse, ça groove délicatement…

Matthew E. White, One of these Days
Sans doute la plus belle publication de ce début d’année. Le producteur Matthew E. White a attendu ses 29 ans pour s’offrir un premier album Big Inner. Aujourd’hui, il tutoie le ciel avec une soul ultime.

Tim Buckley, Sweet Surrender
Dans la famille Buckley, je demande le père ! Serait-ce là l’une des plus belles chansons d’amour de tous les temps ? Nous sommes quelques uns à le penser. Nulle inquiétude si le corps frémit, c’est l’émotion…

Randy Newman, Love Story (You and Me)
La rencontre de deux immenses artistes : le jeune Randy Newman qui publie son premier album et le producteur fantasque Van Dyke Parks (l’album Smile des Beach Boys). Plus qu’une curiosité, un petit bijou !

The Left Banke, Walk Away Renee
On cherche à situer ces New-Yorkais comme la réponse 60’s à Love et aux Zombies ; il est vrai que ce Walk Away Renee, classé par les 200 meilleures chansons pop par Pitchfork, présente le charme d’un classique.

Jacco Gardner, The Ballade of Little Jane
Bon, ce Néerlandais sait tout faire, il dépasse ses modèles les plus évidents, Syd Barrett ou les Zombies ! Bonne nouvelle, il passe en concert à Strasbourg le 8 avril au Troc’afé grâce à Hiéro et Panimix !

Robyn Hitchcock, Sometimes I wish I was a Pretty Girl
L’ami Robyn fête ses 60 ans à la fin du mois. S’il reste inconnu du grand public, cet artiste so britannique a publié bien des chefs d’œuvre. L’occasion de redécouvrir un songwriting unique. Happy Birthday, Robyn !

Le by Emmanuel Abela dans la catégorie CULTURE, Musique

Ajouter un commentaire